Bilan

BASF voit ses bénéfices progresser très légèrement en 2016

Le géant allemand de la chimie BASF a dégagé en 2016 un bénéfice net de 4,06 milliards d'euros, en hausse de 2% sur un an.

BASF affirme par ailleurs avoir souffert d'une chute des prix du pétrole et du gaz l'an passé.

Crédits: AFP

Le géant allemand de la chimie BASF a publié vendredi un bénéfice net en très légère hausse pour 2016, un résultat conforme aux attentes, et s'est dit "prudemment optimiste" pour 2017.

L'an passé, le groupe de Ludwigshafen (ouest) a dégagé un bénéfice net de 4,06 milliards d'euros, en hausse de 2% sur un an, a-t-il fait savoir dans un communiqué financier.

Son chiffre d'affaires a quant à lui reculé de 18%, à 57,6 milliards d'euros, tandis que son bénéfice d'exploitation Ebit est resté globalement inchangé par rapport à 2015, à 6,27 milliards d'euros.

Ces résultats étaient dans les clous des objectifs que s'étaient fixés BASF et étaient également conformes aux attentes du consensus d'analystes compilé par le fournisseur de services financiers FactSet.

Sans surprise, les ventes du groupe ont chuté en 2016 en raison de l'arrêt de certaines activités de commerce et de stockage de gaz naturel, intervenu dans le cadre d'un échange d'actifs avec le russe Gazprom en septembre 2015.

BASF affirme par ailleurs avoir souffert d'une chute des prix du pétrole et du gaz l'an passé.

En dépit d'un environnement jugé "volatile", le groupe a annoncé son intention de réhausser légèrement son dividende au titre de l'exercice 2016, à 3 euros par action, contre 2,90 euros pour 2015.

"Nous sommes prudemment optimistes pour 2017. Nous voulons continuer à croître, avec une contribution de tous les secteurs à cette croissance. Plus important, nous voulons augmenter à nouveau nos bénéfices, et ce également dans le domaine du pétrole et du gaz", a déclaré Kurt Bock, le patron du groupe, cité dans le communiqué.

"L'économie mondiale va probablement progresser à la même allure qu'en 2016", ajoute M. Bock, tout en précisant qu'"au vu d'une incertitude politique significative, la volatilité va restée forte".

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."