Bilan

Apple sommé de cesser de distribuer Telegram en Russie

La Russie a demandé à Apple de cesser la distribution de la messagerie Telegram dans le pays, lui donnant un mois pour s'exécuter sous peine de "possibles mesures" de rétorsion.

Roskomnadzor a demandé à Apple de cesser de proposer Telegram sur l'App Store App Store et de bloquer les notifications envoyées par Telegram.

Crédits: keystone

L'agence russe de régulation des télécoms Roskomnadzor a annoncé lundi avoir demandé à Apple de cesser la distribution en Russie de la messagerie Telegram, lui donnant un mois pour s'exécuter sous peine de "possibles mesures" de rétorsion.

Dans un communiqué, Roskomnadzor a indiqué avoir demandé à Apple de cesser de proposer Telegram aux utilisateurs russes du magasin d'applications App Store et de bloquer les notifications envoyées par Telegram, ce qui signifie que les utilisateurs ne pourraient plus recevoir d'alertes en cas de nouveau message.

"Pour éviter de possibles mesures de Roskomnadzor visant le fonctionnement des services Apple, nous vous demandons de nous informer dans les plus brefs délais des actions futures de l'entreprise (Apple) pour régler cette question problématique", indique Roskomnadzor dans un courrier adressé à Apple et cité dans le communiqué.

Le patron de Roskomnadzor, Alexandre Jarov, a précisé à l'agence de presse Interfax qu'Apple dispose d'un mois pour s'exécuter. "Comme c'est une entreprise transnationale, avec un haut degré de bureaucratie, nous attendons une réponse dans un délai d'un mois", a-t-il déclaré.

M. Jarov a refusé d'indiquer quelles mesures Roskomnadzor envisage contre Apple si l'entreprise américaine ne se conformait pas à ses injonctions, disant ne pas vouloir "faire de pronostics" sur la réaction d'Apple. "Quand la réponse arrivera, nous saurons quoi faire", a-t-il ajouté.

La justice russe a ordonné mi-avril le blocage de Telegram tant que l'application ne fournira pas aux services de sécurité les moyens de lire les messages des utilisateurs, ce qu'elle a refusé.

Telegram a toutefois réussi à contourner ce blocage et reste généralement accessible en Russie.

Fondé en 2013 par les frères Pavel et Nikolaï Dourov, créateurs auparavant du très populaire réseau social russe VKontakte, Telegram compte aujourd'hui 200 millions d'utilisateurs dans le monde, dont 7% en Russie.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."