Bilan

Antoine Hubert relance L'Agefi «sur de nouvelles bases»

Convaincu que «l'information n'a jamais eu autant de valeur», l'entrepreneur Antoine Hubert, fondateur des cliniques Genolier, reprend le quotidien financier L'Agefi et veut relancer le titre, actuellement en sursis concordataire, sans le lancer dans l'information gratuite en ligne.

Antoine Hubert reprend L'Agefi et veut ouvrir une page nouvelle de l'histoire du quotidien.

Crédits: Image: François Wavre/Lundi13

«J’ai toujours été fidèle à L’Agefi. Quand j’étais jeune apprenti en Valais, j’y étais déjà abonné. Avec un groupe d’investisseurs, je suis content de reprendre la totalité de la nouvelle société qui sera constituée après avoir repris les activités et le personnel du quotidien actuellement en sursis concordataire». Aux côtés de Raymond Lorétan, l’ancien diplomate et président de la SSR, du nouveau rédacteur en chef et administrateur-délégué, le conseiller national PLR Fathi Derder, et de l’ex-vice-présidente de l’EPFL Adrienne Corboud Fumagalli, Antoine Hubert a plaidé pour un journalisme qui doit trouver seul son financement: «Ce qui a perdu la presse, c’est l’information gratuite sur internet.  Cela a permis à des Google de gagner de l’argent avec du contenu livré gratuitement par les médias. Nous ne voulons plus d’informations gratuites. Les nouvelles, économiques et financière notamment, ont une valeur. On devrait même pouvoir pratiquer un prix dégressif en fonction du temps écoulé», assure l’homme d’affaires.

Lire aussi: L’Agefi pourrait être mis en faillite

«Dans un contexte morose pour les médias romands, nous allons relancer L’Agefi sur de nouvelles bases et de manière durable, poursuit le fondateur du groupe des cliniques Genolier et administrateur délégué d'Aevis Victoria. Nous sommes ouvert à d’autres investisseurs, pour autant qu’ils amènent de la synergie (radio, TV, etc) ou de la stratégie sous forme de valeur ajoutée.»

Des entrepreneurs au conseil d'administration

Lors d’une conférence de presse tenue à Lausanne, le nouveau conseil d’administration s’est dit heureux de pouvoir garder tout le personnel (32 postes), de régler le passif après la conclusion du sursis concordataire, en payant les créances privilégiées (salaires et charges sociales en retard), de manière à reprendre les comptes à zéro.

Antoine Hubert refuser de dévoiler le montant de l’investissement à venir qu’il juge «pas intéressant.» Outre François Besençon, membre de la commission fédérale des médias, et l’ancienne vice-présidente de l’EPFL de l’ère Aebischer, Adrienne Corboud Fumagalli (ex-Kudelski) qui rejoignent le conseil d’administration, L’Agefi va bénéficier de l’expertise du patron et fondateur de Qoqa, Pascal Meyer, un personnage dont la créativité est reconnue et où l’ancien président d’Edipresse, Pierre Lamunière, est aussi actif. Mais loin de là à déduire des synergies possibles avec de grands groupes de presse, il y a un pas à ne pas franchir: «Il y a un marché de niche pour un quotidien spécialisé qui veut replacer l’entreprise et les entrepreneurs au coeur du débat.» Un  credo confirmé par le futur rédacteur en chef Fathi Derder, qui compte bien se servir de sa position privilégiée sous la coupole fédérale pour développer le même plaidoyer.

Lire aussi: L’avenir des médias: tour d’horizon suisse (partie 1)

 

«»

Grivatolivier
Olivier Grivat

JOURNALISTE

Lui écrire

Olivier Grivat est journaliste indépendant après avoir été rédacteur en chef adjoint de 24 Heures et travaillé 30 ans chez Edipresse. Licencié en droit, il s’est spécialisé dans les reportages et les sujets économiques (transports, énergie, tourisme et hôtellerie). Il a écrit plusieurs ouvrages, notamment sur la jeunesse suisse du roi de Thaïlande et la marine suisse de haute mer.

Du même auteur:

Il transforme le vieux papier en «or gris»
«Formellement, Sepp Blatter n’a pas démissionné»

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."