Bilan

Alibaba voit son bénéfice s'envoler de 43%

Le numéro un chinois de la vente sur internet Alibaba a largement profité de l'explosion des ventes sur ses plateformes le 11 novembre pour sa traditionnelle "journée des célibataires".

En 24 heures, le volume des transactions s'est élevé à 120,7 milliards de yuans, soit davantage que le PIB annuel de la Jamaïque ou du Sénégal.

Crédits: AFP

Le numéro un chinois de la vente sur internet Alibaba a vu son bénéfice net s'envoler de 43% au troisième trimestre de son exercice décalé 2016, grâce à des ventes record lors des soldes du "Jour des célibataires" en novembre.

Le bénéfice net part du groupe s'est établi à 2,57 milliards de dollars (17,9 milliards de yuans) sur les trois derniers mois de 2016, mieux qu'attendu.

Le mastodonte chinois de l'internet a largement profité de l'explosion des ventes sur ses plateformes le 11 novembre pour sa traditionnelle "journée des célibataires", un évènement commercial très médiatisé marqué par d'importantes promotions tous azimuts.

En 24 heures, le volume des transactions enregistrées par les plateformes d'Alibaba s'est élevé selon le groupe au niveau ahurissant de 120,7 milliards de yuans (16,3 milliards d'euros).

Soit davantage que le PIB annuel de pays comme la Jamaïque ou le Sénégal... et très au-delà du score réalisé en 2015 (13,3 milliards d'euros).

Ce succès a permis à Alibaba de gonfler son chiffre d'affaires total de 54% au troisième trimestre, à 7,67 milliards de dollars (53,2 milliards de yuans), au-delà des prévisions du marché.

Le groupe, qui a largement diversifié ses activités, tire néanmoins toujours l'écrasante majorité de ses revenus (87%) de ses plateformes de vente en ligne puisque celles-ci ont généré 6,7 milliards de dollars sur le trimestre, en hausse de 45% sur un an.

Alibaba, avec sa plateforme Taobao, domine à 90% le marché des échanges de particuliers à particuliers sur l'internet chinois et sa plateforme Tmall contrôle la moitié des transactions en ligne entre professionnels et particuliers.

Le nombre de consommateurs réalisant leurs transactions sur les sites de commerce de détail d'Alibaba en Chine via des appareils mobiles atteignait fin décembre 493 millions, contre 450 millions trois mois auparavant.

Le groupe de Hangzhou (centre-est), depuis peu sponsor officiel des jeux Olympiques, continue néanmoins de multiplier les investissements dans le divertissement et les contenus en ligne.

De fait, ce sont les revenus tirés de ces activités qui enregistrent la croissance la plus spectaculaire (ils ont été quasiment multipliés par quatre sur un an au troisième trimestre, à 585 millions de dollars), notamment grâce au site de vidéos en streaming Youku Tudou et à UCWeb, son navigateur web pour smartphones.

Le résultat ajusté par action, qui fait référence aux États-Unis où l'action Alibaba est cotée, s'est établi pour sa part à 1,30 dollar (9,02 yuans), soit bien au-dessus du 1,15 dollar anticipé par le marché.

Alibaba fait néanmoins face, outre une concurrence locale renforcée - son rival JD.com grignote notamment sa suprématie - à un ralentissement du marché chinois de la vente en ligne, sur fond de conjoncture incertaine. Il est également visé par des controverses persistantes sur la prolifération de contrefaçons sur ses plateformes.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."