Bilan

Alibaba double son bénéfice net trimestriel, dopé par la demande chinoise

Le bénéfice net d'Alibaba, le numéro un chinois de la vente en ligne, a bondi de 94% sur un an sur le trimestre achevé fin juin, à 14,68 milliards de yuans.

Alibaba, avec sa plateforme Taobao, domine à 90% le marché des échanges de particuliers à particuliers sur l'internet chinois.

Crédits: AFP

Alibaba, le numéro un chinois de la vente en ligne, a vu son bénéfice net quasiment doubler lors du premier trimestre de son exercice décalé 2017/18, une performance meilleure qu'attendu sur fond de croissance robuste des transactions mobiles en Chine.

Le bénéfice net part du groupe a bondi de 94% sur un an sur le trimestre achevé fin juin, à 14,68 milliards de yuans (2,17 milliards de dollars).

Dans le même temps, le groupe chinois, coté à New York, voyait son chiffre d'affaires s'envoler de 56% à 50,18 milliards de yuans (7,4 milliards de dollars), selon son communiqué publié jeudi.

Si le groupe a largement diversifié ses activités, il tire toujours l'écrasante majorité de ses revenus (86%) de ses plateformes de commerce en ligne, et la demande toujours robuste des consommateurs chinois a largement contribué au nouveau bond de ses résultats.

Le signe, donc, que le commerce électronique résiste toujours à la morosité de la conjoncture dans la deuxième économie mondiale: les ventes au détail en Chine ont généré pour Alibaba des revenus trimestriels de 5,4 milliards de dollars (+57%).

Près des 9/10 des transactions en Chine sont désormais conclues via un appareil mobile.

Or, Alibaba se targue désormais de fédérer un demi-milliard de consommateurs sur ses plateformes, avec fin juin quelque 529 millions d'usagers mensuels actifs se connectant via smartphone ou tablette --ce chiffre a gonflé de 22% sur un an.

Conséquence, le résultat trimestriel ajusté par action, qui fait référence aux Etats-Unis, s'est établi à 1,17 dollar, très au-delà des 94 cents qu'anticipaient en moyenne les analystes.

"C'est un très solide début d'exercice, qui reflète la robustesse et la diversité de nos activités (...) nos technologies (...) et renforcent notre position au-delà du commerce, notre coeur de métier", a observé le directeur général Daniel Zhang, cité dans le communiqué.

De fait, le groupe insiste sur l'importante croissance des revenus tirés du stockage informatique dématérialisé "en nuage" (+96% sur un an, à 359 millions de dollars).

Alibaba, qui avait racheté la plateforme de vidéos Youku Tudou et pris une participation minoritaire à Hollywood dans une société de Steven Spielberg, a également enregistré une progression de 30% des recettes générées par les contenus numériques et de divertissement.

Face au ralentissement économique, le groupe fondé par l'emblématique milliardaire Jack Ma mise sur la puissance de ses algorithmes et logiciels publicitaires pour améliorer ses volumes de ventes en ligne... et conforter sa domination du marché.

Alibaba, avec sa plateforme Taobao, domine à 90% le marché des échanges de particuliers à particuliers sur l'internet chinois et sa plateforme Tmall y contrôle la moitié des transactions en ligne entre professionnels et particuliers.

Le groupe s'efforce de séduire la classe moyenne en gonflant l'offre de produits importés (notamment dans l'alimentaire et le luxe) sur ses plateformes, mais il a également conclu un partenariat avec un vaste conglomérat de magasins en dur.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."