Bilan

Aevis échoue à reprendre la Clinique des Tilleuls

Le groupe zurichois Hirslanden a obtenu 64% des actions de la clinique des Tilleuls à Bienne. Swiss Medical Network, filiale de la holding fribourgeoise Aevis Victoria a obtenu 28% des titres.

Swiss Medical Network, filiale de la holding Aevis Victoria, a obtenu durant la période courant jusqu'au 22 juin 28% des titres.

Crédits: Keystone

La Clinique des Tilleuls va passer sous le giron de Hirslanden, au terme d'un bras de fer avec le concurrent Aevis Victoria. L'établissement biennois a annoncé vendredi qu'au terme de l'opération de rachat, le groupe zurichois détenait 64% de Linde Holding, propriétaire de la clinique, et son homologue fribourgeois 28%. Ce dernier veut poursuivre les acquisitions, autant en Suisse qu'à l'étranger.


"L'objectif du conseil d'administration d'entamer une coopération stratégique avec un solide partenaire a été atteint avec un très bon prix pour l'ensemble des actionnaires", s'est réjouie la Clinique des Tilleuls dans un communiqué. La direction a précisé que les médecins accrédités, en tant qu'actionnaires majoritaires, avaient eu le choix entre "deux très bons modèles d'affaires".

La direction de Hirslanden a quant à elle souligné que "le fonctionnement de la Clinique des Tilleuls reste inchangé avec tous les collaborateurs", dans un communiqué distinct. Avec cette acquisition, le groupe zurichois "acquiert ainsi un hôpital qui s'inscrit parfaitement dans (son) orientation stratégique".

De son côté, Aevis Victoria s'est déclaré "déçu" de l'issue de l'OPA qui s'est terminée jeudi. "Cette issue est finalement positive pour la clinique des Tilleuls et la médecine privée", a indiqué à AWP l'administrateur délégué Antoine Hubert.

Sa filiale Swiss Medical Network (SMN) avait lancé mi-mai une offre à 2500 CHF en espèces par titre, une contrevaleur de 2900 CHF en actions Aevis. Une dizaine de jours plus tard, Hirslanden avait annoncé son intention de faire une contre-offre à 2900 CHF par action Linde.

Le 18 juin, SMN avait une première fois relevé son offre à 3000 CHF en liquide ou 3200 CHF en actions. Deux jours plus tard, Hirslanden lui avait emboîté le pas, relevant la sienne à 3100 CHF en espèces, prix sur lequel le groupe fribourgeois s'est immédiatement aligné, dénonçant "une démarche extrêmement agressive et hostile" du concurrent zurichois.

Les actionnaires n'ayant pas encore apporté leurs titres à l'offre disposent d'un délai supplémentaire jusqu'au 12 juillet pour le faire. Aevis Victoria, quant à lui, ne va "pas rester avec une participation minoritaire", a précisé M. Hubert.

La Clinique des Tilleuls, qui dispose de 115 lits et compte 80 médecins agréés, a dégagé en 2016 un chiffre d'affaires de 90,9 mio CHF et a soigné plus de 6000 patients stationnaires et plus de 38'400 en ambulatoire. L'établissement emploie au total 434 personnes.

Développement à l'international

Malgré cet échec, qui survient après la reprise avortée du spécialiste de la télémédecine Lifewatch, Aevis Victoria compte poursuivre sa stratégie d'acquisition. "Nos objectifs d'expansion demeurent inchangés et nous allons continuer à rester actifs", a souligné M. Hubert, ajoutant que le processus de concentration des cliniques privées et des hôpitaux publics était "inéluctable".

"Nous sommes toujours en discussion avec de nombreux acteurs. Mais nous n'avons pas de plan précis, nous saisissons les opportunités", a-t-il précisé. Le groupe fribourgeois dispose d'"un trésor de guerre qui (lui) permet d'effectuer des acquisitions, avec un capital autorisé renouvelé à l'assemblée générale ainsi que des lignes de crédit et de liquidités pour 140 mio", a détaillé Antoine Hubert.

Alors qu'en Suisse il reste une vingtaine d'établissements plus ou moins grands encore indépendants et de petits groupes, auxquels s'ajoutent des établissements dans la psychiatrie et la rééducation, Aevis Victoria scrute également au-delà des frontières, où le secteur se consolide aussi. "Nous sommes ouverts à l'acquisition d'un groupe à l'étranger dans les pays limitrophes", a dit l'administrateur délégué.

A la Bourse suisse, l'action Aevis Victoria reprenait des couleurs après avoir subi des pertes dans la matinée. A 16h21, la nominative accélérait franchement de 1,3% à 60,80 CHF, à contre-courant d'un indice SPI en baisse de 0,48%.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."