Bilan

Addax Petroleum ferme ses bureaux à Genève

L'entreprise pétrolière Addax Petroleum, filiale du groupe chinois Sinopec, va fermer ses bureaux à Genève, qui seront intégrés au siège de Pékin. Plus de 170 employés sont touchés par la mesure.

L'annonce de la fermeture du site genevois intervient alors que le MPC a classé le mois dernier la procédure ouverte à l'encontre d'Addax Petroleum.

Crédits: Keystone

L'entreprise pétrolière Addax Petroleum, filiale du groupe chinois Sinopec, va fermer ses bureaux à Genève. Plus de 170 employés sont touchés par la mesure.

Une procédure de consultation pour les 174 salariés devrait durer jusqu'à la fin du mois, a indiqué le groupe dans une prise de position envoyée lundi soir à l'ats, suite à une information parue sur le site de la Tribune de Genève.

Les bureaux genevois d'Addax Petroleum seront intégrés au siège de Pékin. Le groupe va également fermer ses bureaux à Aberdeen, en Ecosse, et à Houston, aux Etats-Unis.

L'annonce de la fermeture du site genevois intervient alors que le Ministère public genevois a classé le mois dernier la procédure ouverte à l'encontre d'Addax Petroleum pour des soupçons de corruption d'agents publics étrangers. Le groupe pétrolier a payé 31 millions de francs en faveur de l'Etat de Genève à titre de réparation.

Depuis, des rumeurs circulaient sur une possible restructuration d'ampleur, relève La Tribune de Genève. La justice genevoise enquêtait sur des paiements douteux, principalement vers le Nigeria. L'instruction était dirigée contre deux membres de la direction de la société pétrolière et contre la société elle-même.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."