Bilan

ABB vire des dirigeants sud-coréens après le scandale des malversations

ABB a licencié le directeur général et le directeur financier en Corée du Sud après le scandale de malversations qui lui ont coûté 73 millions de dollars.

Fin février, ABB a annoncé avoir découvert des malversations financières dans sa filiale sud-coréenne.

Crédits: Keystone

ABB a procédé au licenciement de deux hauts dirigeants en Corée du Sud après le scandale de malversations qui ont coûté 73 mio USD au conglomérat industriel. Ce dernier s'est séparé du directeur général et du directeur financier (CFO) dans le pays, rapporte lundi l'agence Reuters. Le groupe zurichois est arrivé à la conclusion que les contrôles financiers n'avaient pas été menés de manière efficace.

SweeSeng Lee va désormais chapeauter l'antenne d'ABB en Corée du Sud. Rajiv Malhotra l'assistera dans le rôle de CFO local, précise l'agence de presse.

Fin février, ABB a annoncé avoir découvert des malversations financières dans sa filiale sud-coréenne avec un impact de 100 mio USD sur les comptes 2016. Grâce à la couverture de près de 30 mio par les assurances, cette somme a été ramenée ensuite à 73 mio USD.

Le responsable de la trésorerie de la filiale sud-coréenne, qui a disparu le 7 février, est à l'origine de ce scandale. Cette personne est soupçonnée d'avoir falsifié des documents et conclu des accords avec des parties tierces pour voler la société. ABB n'a découvert le pot-au-roses qu'après la disparition de ce responsable, toujours recherché par les autorités.

Ernst and Young, auditeur des comptes d'ABB, a souligné que la direction a failli à maintenir une séparation adéquate des tâches et un niveau adéquat des accès au ressources de la représentation locale.

Le directeur général (CEO) du groupe Ulrich Spiesshofer est déterminé à éviter tout problème de ce genre à l'avenir, affirme Reuters. "Nous examinons les rôles et les responsabilités au sein de notre personnel afin d'assurer une séparation des tâches et s'assurer qu'un tel épisode ne se reproduise", souligne un porte-parole, cité dans la dépêche. ABB continue d'appliquer des mesures correctives et disciplinaires là où cela est nécessaire.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."