Bilan

A Genève, Swiss pourrait se faire remplacer par Eurowings

Swiss veut sortir des chiffres rouges à Genève. En cas d'échec, la maison mère Lufthansa pourrait y implanter sa compagnie à bas-coûts Eurowings.

Malgré les difficultés rencontrées sur le hub genevois, le responsable a soutenu que la Cité de Calvin était "une ville clé pour Swiss".

Crédits: keystone

Swiss, filiale de l'allemand Lufthansa, veut sortir des chiffres rouges à Genève, a indiqué le directeur général (CEO) de la compagnie nationale helvétique Thomas Klühr, dans un entretien paru lundi dans L'Agefi. En cas d'échec, la maison mère d'outre-Rhin pourrait cependant considérer y implanter sa compagnie à bas-coûts Eurowings.

"Quand j'ai pris les rênes de Swiss (en février 2016), notre site genevois était extrêmement déficitaire et nous ne pouvions pas accepter cela", a dit M. Klühr au quotidien romand. Le CEO veut cependant s'atteler "à retrouver les chiffres noirs jusqu'à fin 2018".

Mais le patron de Swiss a averti qu'en cas d'échec du redressement, "le groupe Lufthansa pourrait à nouveau considérer l'option (de sa filiale) Eurowings". Le CEO a néanmoins indiqué être "confiant que ce scénario ne se réalisera pas".

Malgré les difficultés rencontrées sur le hub genevois, le responsable a soutenu que la Cité de Calvin était "une ville clé pour Swiss".

Sur l'ensemble de la compagnie, Swiss poursuit le renouvellement de sa flotte, l'objectif étant de mettre en service des avions plus grands pour faire face aux capacités de croissance limitées des aéroports. Généralement en Suisse, "le développement des infrastructures (aéroportuaires) ne suit pas", handicapant le développement de la compagnie aérienne, a souligné le patron.

Swiss, qui organise jeudi sa conférence de presse annuelle, publiera à cette occasion ses résultats annuels. Fin janvier, le directeur commercial Markus Binkert avait indiqué dans la presse que l'exercice 2017 "a été l'un des meilleurs depuis la création de Swiss". La compagnie nationale a transporté en 2017 près de 16,9 mio de passagers, dépassant le niveau record de l'année dernière de 2,3%.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."