Bilan

«Nous allons recruter 15 personnes»

Fondée il y a moins de huit ans, l’entreprise générale Edifea, dirigée par l’architecte Bertrand Duckert, emploie déjà 85 personnes. Retour sur un succès fulgurant.

Bertrand Duckert: «85% des affaires viennent de mes contacts et de mes équipes.»

Crédits: Pedro Neto

Avait-il eu vent de la transaction? Toujours est-il que l’architecte de formation Bertrand Duckert a quitté le groupe Steiner quelques mois à peine avant que cette entreprise générale ne passe sous contrôle indien. Le Genevois y avait longtemps œuvré jusqu’à diriger la succursale genevoise ainsi que le département commercial pour l’ensemble de la Suisse romande. 

Associé à Jérôme Félicité (à la tête du groupe Gerofinance-Dunand / Régie de la Couronne), il fonde début 2010 Edifea qui démarre avec quatre salariés sur un premier chantier à Troinex (GE). Réputée pour proposer des prix très agressifs, Edifea remporte rapidement un succès grandissant. L’entreprise emploie déjà 22 personnes lorsqu’elle rachète en 2012 Fidias à ses fondateurs, Patrick Delarive et Claude Chappuis.

Rappelons que, quelques mois plus tôt, Patrick Delarive avait déjà cédé la Régie de la Couronne au groupe Gerofinance-Dunand. Le nouvel ensemble permet à cette start-up de se renforcer sur le canton de Vaud et d’afficher désormais un total de 35 collaborateurs sur deux sites. 

Dans la foulée, la société remporte un important mandat sur Genève: la Résidence Grand-Pré, soit 103 logements en PPE de haut standing, réalisés sur l’ancien site de Gétaz-Romang. «Nous avons été alors très sollicités par nos concurrents qui cherchaient à nous racheter. La décision a été prise de confier à UBS une évaluation de la valeur d’Edifea.»

Des contacts sont établis avec les équipes du milliardaire Claude Berda, alors en plein développement du futur quartier de l’Etang à Vernier (qui prévoit notamment 1000 logements). Début 2015, les actions que détenait le père de Jérôme, feu Pierre Félicité, sont cédées à Immoparticipation, société sise à Fribourg contrôlée par Jean-Bernard Buchs pour Claude Berda. Bertrand Duckert et Jérôme Félicité gardent ensemble deux tiers du capital d’Edifea. «Dans les faits, je reste le numéro un opérationnel», affirme avec vigueur le dirigeant Bertrand Duckert qui ajoute que «85% des affaires viennent de mes contacts et de mes équipes». 

36% de croissance sur quatre ans

Récemment, les sociétés Edifea et Edifea Vaud ont fusionné, avec des succursales à Lutry (VD) et Villars-sur-Glâne (FR). Bertrand Duckert peut aujourd’hui annoncer 85 collaborateurs. Surtout, il souhaite recruter «une quinzaine de personnes» d’ici à la fin de l’année.

A l’image de ses concurrents (Steiner, Implenia, HRS, Losinger, Hestia, etc.), Edifea travaille par pôle de métier: villas (avec 35 projets en cours), transformation/surélévation/rénovation, et grands travaux). 

Son ambition ? «Accroître encore la qualité et ouvrir une succursale en Valais où nous avons plusieurs projets sur Crans-Montana, dont la résidence hôtelière Six Senses.» En parallèle, cela ne chôme pas. Un concours a été remporté par Edifea pour la réalisation de 142 logements à Fribourg pour Proxiland. A cela s’ajoute la construction d’un ensemble locatif abritant 273 studios pour étudiants au sud de la gare de Renens. «Mais nous sommes aussi à Payerne, à Torny-le-Grand, à Yverdon…», se réjouit le cofondateur. Ce dernier affiche un sourire de circonstance. N’a-t-il pas rencontré une croissance de 36% entre 2012 et 2016 et une hausse des honoraires pendant la même période de 22%?   

Serge Guertchakoff

RÉDACTEUR EN CHEF DE BILAN

Lui écrire

Serge Guertchakoff est rédacteur en chef de Bilan et auteur de quatre livres, dont l'un sur le secret bancaire. Journaliste d'investigation spécialiste de l'immobilier, des RH ou encore des PME en général, il est également à l'initiative du supplément Immoluxe et du numéro dédié aux 300 plus riches. Après avoir été rédacteur en chef adjoint de Bilan de 2014 à 2019, il a pris la succession de Myret Zaki en juin de cette année.

Du même auteur:

Le capital-investissement connaît un renouveau en Suisse
Le Geneva Business Center de Procter & Gamble récompensé pour ses RH

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."