Bilan

9'300 salariés de Volkswagen optent pour la retraite anticipée

Volkswagen souhaite supprimer 30.000 postes dans le cadre d'un plan de restructuration, et privilégie la retraite anticipée pour réduire ses effectifs.

La marque VW veut parvenir à réduire ses coûts, et accroître sa productivité de 25% d'ici 2020, dont 7,5% pour la seule année 2017.

Crédits: AFP

Près de 9.300 salariés du constructeur allemand Volkswagen ont opté pour la préretraite, a annoncé mardi la marque allemande, qui vise des gains de productivité.

Le fabricant de la Golf avait fait savoir en novembre qu'il souhaitait supprimer 30.000 postes, principalement en Allemagne dans le cadre d'un plan de restructuration adopté avec le comité d'entreprise. La retraite anticipée est l'un de ses instruments privilégiés pour réduire ses effectifs.

"Nous approchons à grands pas de notre objectif de 9.300 contrats signés. Ceux qui souhaitent bénéficier d'une retraite partielle anticipée doivent se décider d'ici le 31 juillet", a déclaré dans un communiqué le directeur du personnel du groupe, Karlheinz Blessing.

Ce programme intéresse particulièrement les salariés nés entre 1955 et 1960, précise le constructeur.

Les 23.000 suppressions de postes escomptées en Allemagne, sans licenciements secs, sont l'un des axes de la stratégie "Transform 2025+" du constructeur allemand. Ce plan vise à la fois à dépasser le scandale des moteurs diesel truqués, qui a frappé le fabricant de plein fouet fin 2015, et à mettre l'accélérateur dans des domaines délaissés comme la voiture électrique.

La marque VW veut dans le cadre de cette stratégie parvenir à réduire ses coûts, et accroître sa productivité de 25% d'ici 2020, dont 7,5% pour la seule année 2017.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."