Bilan

500 emplois menacés à Lucerne et Aarau

Le spécialiste américain Rockwell Automation va biffer près de 250 postes à Aarau, tandis que la société américaine Edwards Lifesciences va fermer son usine de Horw dans le canton de Lucerne.
  • A Aarau, Rockwell Automation, qui emploie quelque 500 collaborateurs en Suisse, prévoit de supprimer d'ici 2020 près de 250 emplois.

    Crédits: keystone
  • L'usine lucernoise devrait fermer par étapes d'ici à mi-2018. Située dans une ancienne école, elle n'est plus adaptée aux besoins de la production.

    Crédits: keystone

Pas moins de 500 emplois sont menacés à Horw (LU) et Aarau. Dans la capitale argovienne, le spécialiste américain de l'automation Rockwell Automation entend y biffer près de 250 postes. La société américaine de techniques médicales Edwards Lifesciences va, elle, ferme son usine de Horw, trop petite, qui compte aussi 250 salariés.

L'usine lucernoise devrait fermer par étapes d'ici à mi-2018, a indiqué mardi Edwards Lifesciences Corporation dans un communiqué. Située dans une ancienne école, elle n'est plus adaptée aux besoins de la production d'une grande usine de technologie médicale de pointe.

Le groupe réfléchit à des options depuis bientôt une année, a indiqué à l'ats Michael George, porte-parole au siège européen d'Edwards à Nyon (VD). L'usine n'est plus assez grande pour accueillir le processus de fabrication complet sous un seul toit. Le franc fort n'est pas responsable de cette décision, assure-t-il.

Le site de Horw, intégré à Edwards suite à l'acquisition d'une firme en 1985 déjà, s'occupe uniquement de certaines tâches de production précises et non de l'assemblage complet des valves cardiaques. Le groupe est seulement locataire de l'usine.

Concentration de la production

Edwards entend rassembler tous les processus de fabrication de ses dispositifs de valve cardiaque, du début à la fin, dans ses usines existantes à Singapour et aux Etats-Unis, a précisé le porte-parole. Le site de Nyon, qui compte 130 collaborateurs, n'est pas concerné par le projet.

Une procédure de consultation est prévue avec les collaborateurs affectés. La majorité de 250 employés à plein temps actuels devrait avoir quitté l'entreprise d'ici à la fin du mois de janvier prochain déjà. Edwards prévoit un plan social, avec des indemnités de départ et des aides de placement professionnel, selon le communiqué.

Au-delà de fin janvier, la société a l'intention de fournir une assistance aux employés pour la recherche d'un nouvel emploi, affirme Michael George. Le groupe américain, dont le siège mondial est à Irvine, en Californie, compte quelque 12'000 salariés dans le monde.

Fin juillet, lors de la présentation de ses résultats au deuxième trimestre, le groupe a fait état d'une croissance des ventes de 11% en rythme annuel, à 842 millions de dollars (808 millions de francs). Pour l'entier de 2017, la direction escompte entre 3,2 et 3,4 milliards de dollars de ventes.

Projet en phase initiale

A Aarau, Rockwell Automation, qui emploie quelque 500 collaborateurs en Suisse, prévoit de supprimer d'ici 2020 près de 250 emplois. Confirmant à l'ats l'information relayée par l'organisation Employés Suisse et le syndicat Syna, le groupe sis à Milwaukee, dans l'Etat américain du Wisconsin, explique que la mesure s'inscrit dans l'adaptation de sa stratégie de production.

Selon Rockwell Automation, l'activité de production du site d'Aarau doit être en partie transférée vers d'autres usines du groupe. Ce dernier juge pour l'heure prématuré de révéler l'ampleur de la restructuration et ne souhaite pas en dire plus, le projet se trouvant en phase initiale.

Transfert vers la Pologne et la Chine

Outre son siège helvétique et sa principale unité de production à Aarau, le groupe est aussi présent à Renens (VD), Manno (TI), Landquart (GR), Root (LU) et Wil (SG). Selon Employés Suisse, les premiers licenciements pourraient être prononcés dès le milieu de l'an prochain, la vague principale étant, elle, attendue pour l'année suivante. La restructuration devrait s'achever en 2020.

Le groupe prévoit de transférer une partie des emplois des activités de production d'Aarau en Pologne et en Chine. La restructuration concerne plus particulièrement l'unité Rockwell Automation System.

Figurant au rang des principaux acteurs de l'automation industrielle, Rockwell Automation est présent dans 80 pays dans le monde et emploie au total 22'000 salariés. En 2015, le groupe de Milwaukee a dégagé un chiffre d'affaires de 6,3 milliards de dollars.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."