Bilan

Zenith, de LVMH, biffe une trentaine de postes au Locle

Le personnel touché par cette mesure sera affecté dans d'autres entités du pôle horloger du numéro un mondial du luxe LVMH.

Pour Zenith, cette démarche constitue une répartition de capacité surnuméraire et non des licenciements économiques.

Crédits: Keystone

Entre 30 et 35 postes de production seront supprimés à la manufacture horlogère Zenith du Locle (NE). Le personnel touché par cette mesure sera affecté dans d'autres entités du pôle horloger du numéro un mondial du luxe LVMH.

"Tout est encore dans la phase d'étude", a précisé mardi la chargée de communication de Zenith Fabiana Chiacchio, confirmant une information de l'Agefi. Si ce projet se concrétise, la manufacture du Locle verra le nombre de ses collaborateurs passer de 220 à quelque 190.

Ce transfert répond à deux impératifs: la nécessité de réagir à la baisse du volume d'affaires et la volonté d'aligner la production à la décision stratégique de réduire le nombre de calibres maison sur la base industrielle, a ajouté la marque horlogère.

Pour Zenith, cette démarche constitue une répartition de capacité surnuméraire et non des licenciements économiques. Cette mesure concerne uniquement la production. Outre Zenith, le groupe français LVMH possède les marques horlogères suisses Tag Heuer et Hublot.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."