Bilan

Volume d'affaires en baisse et bénéfice en hausse pour Axa Winterthur

La compagnie d'assurances a dégagé l'an dernier un bénéfice opérationnel de 856 millions de francs, avec un volume d'affaires en baisse de 3,7% à 11,69 milliards.

"Nous sommes très bien positionnés sur le marché et avons atteint nos objectifs dans tous les secteurs d'activité", a dit le directeur général Antimo Perretta, cité dans un communiqué.

Crédits: Keystone

Axa Winterthur a enregistré en 2014 un volume d'affaires en baisse dû aux mauvaises performances du secteur "vie collective". Ses bénéfices ont toutefois progressé et la société a observé un bon développement des affaires d'entreprises.

Le volume d'affaires de la filiale du groupe français Axa s'est inscrit à 11,69 mrd CHF, soit un repli de 3,7%. Le bénéfice opérationnel a grappillé 2,1% à 856 mio CHF, annonce mercredi le groupe d'assurance.

Pour la période sous revue, le bénéfice de la compagnie s'affiche à 962 mio CHF, en hausse de 7,5%, et le bénéfice net a bondi de 19,7% à 984 mio CHF, précise le communiqué.

Dans le secteur "vie collective", qui est à la base du recul du volume d'affaires, les primes brutes ont baissé de 8,5% à 6,79 mrd CHF. Les primes uniques ont chuté de 16,9% à 3,44 mrd CHF alors que les primes annuelles sont en hausse de 2,1% à 3,34 mrd CHF. La politique de souscription plus sélective dans l'assurance complète, définie dans le cadre de la stratégie, explique le recul de ce secteur, selon l'assureur qui veut se positionner en prestataire global.

"Le recul des primes dans le secteur de la prévoyance professionnelle était attendu", a relevé le directeur général (CEO) Antimo Perretta dans une interview à AWP. Toutefois, il ne s'attend pas à ce que cette baisse se prolonge. "En 2013, nous avions des résultats exceptionnels, mais la demande dans ce secteur continue de croître", a-t-il dit.

Dans l'assurance dommages, les primes brutes sont montées de 1,9% à 3,39 mrd CHF et le ratio combiné s'établit à 89,1%, soit un niveau comparable à celui de l'année précédente. Outre les activités liées aux particuliers, qui affichent une croissance continue depuis plusieurs années, Axa Winterthur a également progressé dans les affaires d'entreprises. Le faible taux d'annulation et l'amélioration des compétences y ont également contribué, a fait remarquer le CEO.

Dans le secteur "vie individuelle", Axa Winterthur fait état d'une hausse de 9% à 1,50 mrd CHF de son volume d'affaires. M. Perretta a souligné que deux produits sont à la base de ce progrès: "protect star" qui a généré 70% de la croissance et "protect plan" avec 12% de hausse.

"Nous sommes très bien positionnés sur le marché et avons atteint nos objectifs dans tous les secteurs d'activité", a-t-il poursuivi.

A l'avenir, l'assureur compte poursuivre la mise de oeuvre de sa vision lancée en 2014 et qui consiste, selon l'entreprise, à donner plus de libertés de choix à ses clients d'ici 2030. Cependant, les conditions cadres financières et économiques actuelles constituent des défis pour le secteur, fait remarquer la société.

En raison de l'appréciation du franc, le patron d'Axa Winterthur souligne que les coûts pour les opérations de couverture des monnaies étrangères ont augmenté. "Nous nous concentrons sur de nouveaux placements avec des rendements positifs. Et nous essayons de réduire au minimum nos liquidités pour ne pas payer des taux négatifs", a affirmé le directeur général.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Merci de votre inscription
Ups, l'inscription n'a pas fonctionné
Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."