Bilan

Volkswagen publiera ses résultats un mois après la date prévue

Volkswagen publiera finalement ses résultats pour 2015 le 28 avril, un mois et demi après la date prévue initialement, afin de mieux évaluer l'impact de l'affaire des moteurs truqués.

Sans grand surprise, 2015 devrait aussi se solder par une perte historique pour Volkswagen, par l'effet des provisions passées pour faire face au scandale.

Crédits: Reuters

Le géant allemand de l'automobile Volkswagen publiera finalement ses résultats pour 2015 le 28 avril, un mois et demi après la date prévue initialement, afin de mieux évaluer l'impact de l'affaire des moteurs truqués, selon un communiqué publié vendredi.

Initialement programmée pour le 10 mars à Berlin, la conférence de presse, que la direction de Volkswagen tient traditionnellement dans la foulée de la publication de son bilan financier, se tiendra le 28 avril, à Wolfsburg (nord), où se trouve le siège du constructeur.

"L'événement avait été repoussé au vu des questions encore ouvertes sur les conséquences de la thématique du diesel et les questions de calcul qui en résultent", rappelle le communiqué, utilisant l'euphémisme par lequel Volkswagen a pris l'habitude d'évoquer le trucage de 11 millions de moteurs diesel.

Volkswagen a aussi décalé l'assemblée générale de ses actionnaires, prévue au départ le 21 avril. Elle se déroulera finalement le 22 juin à Hanovre (nord).

Eclaboussé depuis septembre par la découverte d'un logiciel permettant de tromper les contrôles anti-pollution, Volkswagen fait depuis face à une kyrielle de poursuites judiciaires dans plusieurs pays et à un coûteux rappel de tous les véhicules concernés.

Si le bilan comptable du groupe aux douze marques (VW, mais aussi Audi, Seat, Skoda etc.) n'est pas encore connu, il a déjà été dévoilé que le volume de ses ventes avait diminué en 2015, une première depuis 2002.

Sans grand surprise, 2015 devrait aussi se solder par une perte historique pour Volkswagen, par l'effet des milliards d'euros de provisions passées pour faire face au scandale. Quelque 6,7 milliards d'euros de provisions ont déjà été annoncés pour le seul troisième trimestre.

Le constructeur a commencé cette semaine à dévoiler l'enchaînement qui l'a poussé dans ce bourbier, révélant au passage que son ancien patron Martin Winterkorn, rapidement éjecté après l'éclatement du scandale, avait été averti d'"irrégularités" dès la mi-2014.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."