Bilan

Volkswagen pourra modifier 460'000 véhicules supplémentaires

L'Autorité fédérale de l'automobile (KBA) a approuvé les solutions techniques proposées par Volkswagen sur les voitures à petits moteurs de 1,2 litre, comme les modèles Polo et Seat Ibiza.

En juin, VW avait obtenu l'aval des autorités allemandes pour un nouveau rappel d'un million des 8,5 millions de véhicules diesel affectés en Europe par le scandale des émissions polluantes.

Crédits: AFP

Volkswagen pourra modifier 460'000 véhicules supplémentaires affectés par le scandale des moteurs diesel truqués. L'Autorité fédérale de l'automobile (KBA) a approuvé les solutions techniques proposées, a annoncé dimanche le géant allemand.

Il s'agit cette fois de voitures à petits moteurs de 1,2 litre, comme les modèles Polo et Seat Ibiza. Les propriétaires sont maintenant invités à contacter un garage. "Après modifications, les véhicules remplissent tous les normes réglementaires", affirme le constructeur automobile.

Le groupe s'est fixé pour objectif de démarrer cette année encore la remise aux normes de tous les modèles diesel concernés en Europe. En juin, VW avait obtenu l'aval des autorités allemandes pour un nouveau rappel d'un million des 8,5 millions de véhicules diesel affectés en Europe par le scandale des émissions polluantes.

Retour du patron?

L'affaire des moteurs, révélée en septembre 2015 par l'Agence américaine de protection de l'environnement (EPA), s'est vite muée en scandale mondial. Volkswagen a admis avoir mis en place un logiciel sur les moteurs diesel d'environ 11 millions de ses voitures, afin de fausser les résultats des tests.

La crise, la plus importante jamais traversée par le groupe, lui a fait perdre jusqu'à un tiers de sa valeur en Bourse. Elle a aussi poussé à la démission son président du directoire, Martin Winterkorn.

M. Winterkorn, âgé de 69 ans, envisagerait désormais de faire son retour dans l'économie. Selon l'hebdomadaire allemand Bild am Sonntag, plusieurs grandes sociétés du DAX et instituts économiques auraient proposé à l'ancien grand patron des mandats, notamment au sein de conseils d'administration.

Les conclusions de l'enquête menée par le cabinet américain Jones Day, commanditée par la direction de Volkswagen, sont encore en suspens. La publication du rapport est attendue au plus tôt à la fin de l'année, selon l'agence dpa.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."