Bilan

Vitol achète une participation de 50% dans le brésilien Rodoil

Le groupe pétrolier genevois veut s'étendre au Brésil avec cette participation dans Rodoil, le plus gros fournisseur de carburants dans le sud du pays.

Vitol a relevé que le Brésil est le sixième plus gros marché de consommation de combustible dans le monde. 

Crédits: bloomberg

Le groupe pétrolier genevois Vitol  s'étend au Brésil. Il prévoit de prendre une participation de 50% dans l'exploitant de stations-service Rodoil, a-t-il indiqué lundi soir. Aucune mention n'est faite du prix de cette opération. 

Fondé en 2006, Rodoil indique être le plus gros fournisseur de carburants dans le sud du Brésil. L'entreprise a son siège à Caixas do Sul. Il exploite environ 300 stations-service et fournit le carburant à 1400 autres stations dans les états de Rio Grande do Sul, de Santa Catarina et du Paraná. Son chiffre d'affaires devrait atteindre environ 1,2 milliard de dollars en 2018.

Lire aussiL’Arabie prépare l’après-pétrole

Cité dans un communiqué publié sur le site de Rodoil, le patron de cette entreprise, Roberto Tonietto a salué en Vitol un partenaire stratégique disposant d'une expérience internationale et apte à soutenir les projets de Rodoil de s'établir comme un des principaux distributeurs de combustibles au Brésil. 

De son côté, Jorge Santos Silva, représentant de Vitol, a relevé que le Brésil est le sixième plus gros marché de consommation de combustible dans le monde et qu'il offre un potentiel de croissance significatif. L'opération est soumise à l'approbation des autorités concernées et devrait être finalisée dans le courant du 4e trimestre de cette année. 

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."