Bilan

Vifor Pharma: la cession d'OM Pharma fait exploser le bénéfice net annuel

Vifor Pharma a dégagé l'an dernier un bénéfice net part de groupe de 359,6 millions de francs, multiplié par plus de deux. Cette explosion de la rentabilité nette s'explique essentiellement par la cession du genevois OM Pharma en septembre dernier, qui a généré un produit net de 190,6 millions.

Le conseil d'administration soumettra aux actionnaires le versement d'un dividende stable de 2,00 francs par titre.

Crédits: Keystone

Le chiffre d'affaires s'est marginalement érodé de 1,1% à 1,71 milliard, en raison notamment d'effets de changes. Hors variations monétaires, le groupe saint-gallois revendique une croissance de 3,7%. L'excédent brut d'exploitation (Ebitda) s'est enrobé de 18,5% (+29,4% tcc) à 575
Le chiffre d'affaires s'est marginalement érodé de 1,1% à 1,71 milliard, en raison notamment d'effets de changes. Hors variations monétaires, le groupe saint-gallois revendique une croissance de 3,7%. L'excédent brut d'exploitation (Ebitda) s'est enrobé de 18,5% (+29,4% tcc) à 575,8 millions.

Le conseil d'administration soumettra aux actionnaires le versement d'un dividende stable de 2,00 francs par titre.

La performance s'inscrit dans le bas des projections du consensus AWP, qui articulait un chiffre d'affaires de 1,76 milliard, un Ebitda de 575 millions et un bénéfice net de 360 millions.

Fin décembre, Vifor disposait de 190,6 millions en liquidités, contre à peine 5,7 millions un an plus tôt.

La direction ambitionne de générer sur l'année en cours une croissance de 1 à 5%, assortie d'une progression de près de 10% de l'Ebitda. Vifor vise par ailleurs la conclusion d'au moins deux accords de licence ou acquisitions de produits, voire d'entreprises avant fin décembre.,8 millions.

Le conseil d'administration soumettra aux actionnaires le versement d'un dividende stable de 2,00 francs par titre.

La performance s'inscrit dans le bas des projections du consensus AWP, qui articulait un chiffre d'affaires de 1,76 milliard, un Ebitda de 575 millions et un bénéfice net de 360 millions.

Fin décembre, Vifor disposait de 190,6 millions en liquidités, contre à peine 5,7 millions un an plus tôt.

La direction ambitionne de générer sur l'année en cours une croissance de 1 à 5%, assortie d'une progression de près de 10% de l'Ebitda. Vifor vise par ailleurs la conclusion d'au moins deux accords de licence ou acquisitions de produits, voire d'entreprises avant fin décembre.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Merci de votre inscription
Ups, l'inscription n'a pas fonctionné
Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."