Bilan

Valeant sous le coup d'une enquête américaine

Le groupe canadien Valeant aurait organisé une fraude aux assurances maladies en cachant ses liens avec le distributeur américain par correspondance Philidor.

Le prix de l'action Valeant a été divisée par plus de quatre, tombant de 90 dollars en août l'an dernier, à environ 20 dollars, avant de rebondir mardi de 25% sur l'annonce d'une prévision de cession.

Crédits: AFP

Le groupe canadien Valeant a annoncé mercredi faire l'objet d'une enquête de la justice new yorkaise, sans vouloir confirmer la nature de la fraude.

Le quotidien Wall Street Journal avait rapporté que le laboratoire canadien aurait organisé une fraude aux assurances maladies en cachant ses liens avec le distributeur américain par correspondance Philidor.

L'entreprise a rappelé mercredi avoir déjà fait état l'an dernier d'une enquête du ministère de la Justice de l'Etat de New York.

"Nous avons pleinement collaboré avec les autorités pendant l'enquête et nous sommes en contacts fréquents et continuons à coopérer avec le bureau du procureur du district sud de New York", a ajouté Valeant.

"Nous ne commentons pas les rumeurs sur des enquêtes et nous ne pouvons pas commenter ou spéculer sur l'issue de l'enquête en cours", a poursuivi le groupe, en proie à des difficultés suite à des allégations de manipulations comptables.

Valeant avait rompu ses relations l'an dernier avec Philidor auquel il livrait des médicaments en les comptabilisant comme des ventes.

Egalement soupçonné de pratiquer des prix abusifs aux Etats-Unis pour ses médicaments, le groupe est dans la tourmente depuis un an et son PDG Michael Pearson a été écarté au printemps.

Le prix de l'action Valeant a été divisée par plus de quatre, tombant de 90 dollars en août l'an dernier, à environ 20 dollars, avant de rebondir mardi de 25% sur l'annonce par le nouveau patron Joseph Papa d'une prévision de cession pour 8 milliards d'actifs non stratégiques afin de désendetter partiellement l'entreprise.

Le nouveau PDG cherche à redorer l'image du laboratoire dont il envisagerait de changer la raison sociale.

Dans son communiqué, Valeant dit prendre les enquêtes au sérieux et "entend respecter les normes les plus hautes en matière d'éthique".

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."