Bilan

Une trentaine d'emplois de Espirito Santo seront transférés à Genève

La Banque Privée Espirito Santo (BPES), basée à Pully (VD), va transférer une trentaine de ses employés vers la structure genevoise Compagnie Bancaire Helvétique (CBH).

Dans la tourmente en raison de difficultés financières, le groupe portugais Espirito Santo a vendu la majeure partie de sa banque privée en Suisse à CBH. Une trentaine de postes de travail seront transférés auprès de la banque genevoise.

Crédits: Keystone

La Banque Privée Espirito Santo (BPES), basée à Pully (VD), va transférer une trentaine de ses employés vers la structure genevoise Compagnie Bancaire Helvétique (CBH). L'entité suisse va cesser progressivement ses activités. La procédure devrait prendre entre douze et 18 mois.

Dans la tourmente en raison de difficultés financières, le groupe portugais Espirito Santo a vendu la majeure partie de sa banque privée en Suisse à CBH. Une trentaine de postes de travail seront transférés auprès de la banque genevoise.

Le reste du personnel, environ 80 personnes, continuera à oeuvrer quelque temps pour BPES. Mais une "désescalade progressive des effectifs" est prévue en fonction de l'avancement de la liquidation, a indiqué mercredi à "L'Agefi" Stéphane Haefliger, membre de la direction et chargé de la communication de BPES.

BPES espère trouver d'ici à fin 2015 un repreneur pour ses locaux de Pully. Des recherches sont en cours.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Merci de votre inscription
Ups, l'inscription n'a pas fonctionné
Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."