Bilan

Une révolution culturelle s’annonce à la tête de Rolex

Réputée pour sa discrétion, la marque horlogère de luxe a choisi un homme ouvert à la communication, le Genevois Jean-Frédéric Dufour, patron de Zenith, pour la diriger.
Crédits: Dr

L’annonce a résonné comme un coup de tonnerre pour l’horlogerie suisse. L’actuel patron de Zenith (groupe LVMH), Jean-Frédéric Dufour (45 ans) va prendre en main, «à une date à définir», les destinées du géant genevois. Il remplacera à ce poste Gian Riccardo Marini, dont la nomination en mai 2011 ne pouvait être qu’une transition, car cet homme du sérail était alors âgé de 64 ans.

Après avoir débuté dans la banque à Hongkong, le Genevois Jean-Frédéric Dufour est revenu en Suisse en changeant d’univers. Il fera ses premières armes en horlogerie chez Chopard, avant Ulysse Nardin, Léon Hatot (sous la supervision d’un certain Jean-Claude Biver), puis à nouveau Chopard avant de se voir proposer son premier poste de CEO chez Zenith dès juin 2009. Grâce à un travail en profondeur, Jean-Frédéric Dufour a insufflé une nouvelle dynamique à cette marque.

Lorsqu’on lui demandait en 2010 si c’était un rêve de devenir patron d’une marque mythique de la haute horlogerie, Jean-Frédéric Dufour répondait: «C’était un rêve auquel je m’interdisais de rêver ! La haute horlogerie est un tout petit monde, où il est difficile de se faire une place. Mais lorsqu’on y arrive, c’est quelque chose de magnifique!»

Outre un changement de génération, Rolex, qui a bâti sa puissance sur la cohérence et la pérennité, s’apprête sans doute à vivre une véritable révolution culturelle avec Jean-Frédéric Dufour à sa tête. Car ce dernier se prête volontiers au jeu des médias et de la communication. De la marge de manœuvre que lui laissera la Fondation Wilsdorf, propriétaire de la marque, dépendra non seulement l’avenir de Rolex, mais également l’empreinte que son nouveau CEO pourra ou non lui donner.

Michel Jeannot
Michel Jeannot

FONDATEUR DE WTHEJOURNAL.COM

Lui écrire

Journaliste spécialisé, fondateur du site WtheJournal.com et des applications iPhone, iPad et Android associées, Michel Jeannot est à la tête du Bureau d’Information et de Presse Horlogère (BIPH), un team de journalistes collaborant avec une quinzaine de médias dans le monde, dont Bilan et le Figaro. Sa plume sûre et parfois acérée est aussi à l’aise sur les questions techniques que sur les enjeux liés à la branche et à son économie. Michel Jeannot est également éditeur et rédacteur en chef du magazine Montres Le Guide / Uhren von A bis Z / 顶级钟表鉴 (225 000 exemplaires).

Du même auteur:

Rolex: les filiales au pouvoir
«Notre marque de fabrique est l’innovation»

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."