Bilan

Une nouvelle société de négoce s'installera à Genève

Active dans le sucre, Tereos Commodities prévoit de développer ses activités dans le courant du premier semestre 2015.

Tereos, numéro un de l’industrie sucrière française et cinquième acteur mondial, affiche un chiffre d'affaires de 4,7 milliards d'euros.

Crédits: Dr

Une nouvelle société de négoce s’installera prochainement à Genève. Tereos, numéro un de l’industrie sucrière française et cinquième acteur mondial, ambitionne de relever un nouveau défi en se lançant dans cette branche d’activités sous le nom de Tereos Commodities. Cette dernière sera opérationnelle dans le courant du premier semestre 2015 au bout du lac Léman.

«Des informations relatives à son implantation et à la constitution de l’équipe seront communiquées à cet horizon», indique Gérard Benedetti, directeur de la communication de Tereos. «Nous avons choisi Genève, explique-t-il, parce que cette ville est avec Londres l’une des deux places européennes de référence pour le trading, notamment du sucre.» La direction de Tereos Commodities sera assurée par Patrick Dean, lequel a été recruté chez Louis Dreyfus.

Le développement de l’entreprise française dans le négoce s’inscrit dans le cadre de la profonde restructuration du marché caractérisée par la fin des quotas de production prévue pour 2017 au sein de l’Union européenne. A partir de cette date, les groupes européens pourront augmenter leurs ventes à l’exportation, mais ils devront aussi faire face à une forte concurrence étrangère dans ce domaine. Tereos vise une augmentation de la production de sucre de 20% en Europe pour répondre à une progression de la consommation tirée par les marchés émergents.

Le groupe Tereos est présent dans la transformation de la betterave, de la canne et des céréales. Il compte 42 sites industriels dans le monde et emploie 24 000 collaborateurs. Son chiffre d’affaires atteint 4,7 milliards d’euros (environ 5,7 milliards de francs).

Jean Philippe Buchs
Jean-Philippe Buchs

JOURNALISTE À BILAN

Lui écrire

Journaliste à Bilan depuis 2005.
Auparavant: L'Hebdo (2000-2004), La Liberté (1990-1999).
Distinctions: Prix BZ du journalisme local 1991, Prix Jean Dumur 1998, AgroPrix 2005 et 2019.

Du même auteur:

Comment l’Institut de Glion se développe en Gruyère
Le nouveau défi de Bernard Lehmann

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."