Bilan

Une présidente pour PharmaSuisse

Martine Ruggli-Ducrot est la première femme à prendre la tête de la Société suisse des pharmaciens.

(Crédits: Dr)

Aucune femme n’avait encore accédé à la présidence de PharmaSuisse. Entrée en fonction le 1er janvier, Martine Ruggli-Ducrot est la toute première, après avoir remporté les votes face au président Fabian Vaucher, qui se présentait pour un nouveau mandat. La Fribourgeoise établie dans le canton de Vaud est bien connue des membres de l’organisation faîtière des pharmaciens puisqu’elle y a travaillé près de vingt ans, quittant le comité directeur en 2019. Celle qui a toujours gardé un pied en officine a collaboré régulièrement au niveau stratégique avec tous les acteurs du système de santé suisse, et en particulier l’OFSP, les caisses maladie, les associations des autres professions de la santé, les représentants des patients ou encore des sociétés de télémédecine. Enfin, elle a été membre des commissions extraparlementaires fédérales des prestations et principes pendant douze ans et présidente de la Commission fédérale des médicaments en 2013. Basée à Berne, PharmaSuisse compte 6700 membres individuels et 1500 pharmacies affiliées.

Bilan.ch

Lui écrire

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Merci de votre inscription
Ups, l'inscription n'a pas fonctionné
Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."