Bilan

Une conférence pour renforcer les mérites de l’apprentissage par l’erreur

Une conférence pour renforcer les mérites de l’apprentissage par l’erreur

Aux Etats-Unis, une conférence intitulée «http://thefailcon.com» a été créée sur le web, fail signifiant échouer. Des entrepreneurs des quatre coins du monde – Tel-Aviv, Barcelone, Hongkong, Bangalore, Toulouse – y racontent les erreurs qui ont jalonné leur parcours. Cela leur permet de formuler des aveux, de reconnaître qu’ils se sont trompés en croyant bien agir pour leur entreprise.

Fait intéressant: pour être crédible dans la nouvelle économie de la Silicon Valley, un curriculum vitae doit comporter au moins trois échecs, car cela fait partie du parcours d’apprentissage. Une levée de fonds aux Etats-Unis est par ailleurs considérée moins risquée si le responsable a déjà fait faillite. L’échec est une sorte de «diplôme opérationnel», l’entrepreneur ayant gagné ses galons. Cette philosophie est aussi valable pour un employé. «J’ai rencontré un salarié qui avait commis une erreur dont le coût s’élevait à 6 millions de dollars, raconte l’auteur et conférencier François Fourcade. Il a aussitôt présenté sa démission, mais son patron lui a répondu: «Avec ce que je viens d’investir dans ta formation, ce n’est pas le moment que tu partes.»

Convaincu que les employés apprennent grâce au partage des erreurs commises par d’autres, Ray Dalio, fondateur mythique du fonds alternatif Bridgewater, a enfin rendu obligatoire l’utilisation d’un «journal d’erreurs». Les salariés y déplient la carte et les informations à partir desquelles des décisions fautives ont été prises, pour le bénéfice de tous.


Recrutements: les compétences du FBI

Avec le rythme infernal imposé par les affaires, les entreprises ne prennent pas le temps de bien recruter.

Or un mauvais recrutement, au lieu de soulager les équipes, peut les fragiliser et les déstabiliser. Comment remédier aux erreurs de casting? WEKA Business à Lausanne organise une journée de formation pour apprendre des techniques pour vérifier la crédibilité des candidats.

Quatre dates en 2021: 2 mars, 8 juin, 2 sept. et 18 nov. Infos: www.workshoppratique.ch/seminaires/ressources-humaines/recrutement/event/1253-profiling-et-recrutement/ Prix: 690 fr.


Tout savoir sur la fin des rapports de travail

Quelles sont les limites à la conclusion de contrats de travail «en chaîne»? A quelles conditions les délais de résiliation prévus dans la loi peuvent-ils être modifiés par les parties? Quelles données l’employeur doit-il conserver après la fin des relations de travail? Le 19 mars 2021, un colloque organisé par le Centre d’étude des relations de travail de l’Université de Neuchâtel répondra à ces questions et à bien d’autres.

Programme et inscription:

https://publications-droit.ch/pubdroit/colloque/174/

Prix visioconférence: 280 fr.; prix stagiaires et personnes en formation: 120 fr.

Castilloamanda2018 Nb
Amanda Castillo

Journaliste

Lui écrire

Amanda Castillo est une journaliste indépendante qui écrit pour la presse spécialisée. Diplômée de l'université de Genève en droit et en sciences de la communication et des médias, ses sujets de prédilection sont le management et le leadership. Elle est l'auteure d'un livre, 57 méditations pour réenchanter le monde du travail (éd. Slatkine), qui questionne la position centrale du travail dans nos vies, le mythe du plein emploi, le salariat, et le top-down management.

Du même auteur:

Les hommes rêvent de jeunesse éternelle
La longue série noire de la famille royale espagnole

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Merci de votre inscription
Ups, l'inscription n'a pas fonctionné
Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."