Bilan

Une centaine d'employés manifestent devant le siège des CFF

La direction des CFF doit retrouver la confiance du personnel, ont fait savoir les employés réunis à l'appel du syndicat du personnel des transport (SEV). Celle-ci n'a fait que baisser ces dernières années, l'indice passant de 52 points en 2014 à 46 cette année.

Les CFF doivent engager du personnel dans tous les secteurs.

Crédits: Keystone

Une centaine d'employés des CFF ont remis symboliquement un sabot d'arrêt à la direction de l'entreprise lundi en fin d'après-midi à Berne. Ils demandent que les réorganisations soient mises en veille, car celles-ci nuisent à la qualité et la sécurité de l'exploitation.

La direction des CFF doit retrouver la confiance du personnel, ont fait savoir les employés réunis à l'appel du syndicat du personnel des transport (SEV). Celle-ci n'a fait que baisser ces dernières années, l'indice passant de 52 points en 2014 à 46 cette année.

"Le personnel des CFF est attaché à son entreprise et il veut être écouté par sa direction", insiste Barbara Spalinger, vice-présidente du SEV. C'est lui qui connaît le mieux le rail et qui peut contribuer à regagner un haut niveau de qualité de prestation. Pour ce faire, les CFF doivent engager du personnel dans tous les secteurs.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."