Bilan

Un nouvel acteur de la papeterie s'installe à Genève

Fabriano, le plus célèbre fabricant de papier au monde, a ouvert une boutique dans le centre-ville genevois.

La boutique genevoise avait sa suspension personnalisée.

Crédits: LDD

La maison italienne, fondée en 1264, a repris l’arcade libérée par le concurrent suédois Ordning & Reda, exploitée par une franchisée. «Nous avons investi en direct. Ce qui signifie que nous croyons réellement en nos produits», observe Claudio Dall’Era, directeur général de la division boutiques, laquelle réalise 8 millions d’euros de chiffre d’affaires au sein du groupe Fedrigoni, qui lui a enregistré en 2010 des ventes de plus de 722 millions d’euros.

La boutique qui vient d'ouvrir à Genève s’intègre dans un réseau de 12 boutiques en propres, dont 7 en Italie, une à Berlin, une à Munich, une à Paris, une à Londres et une à Athènes. «Nous préparons un développement aux Etats-Unis et en Chine. Dans ce dernier pays, nous aurons besoin d’un partenaire pour pénétrer le marché.» La boutique de Rome a été la première à ouvrir, c’était en 2000. «Elle a servi un peu comme un laboratoire expérimental. Nous nous sommes alors rendu compte que posséder un réseau de boutiques serait intéressant pour l’image du groupe.»

Deuxième plus grande boutique

A Genève, la boutique bénéficie d’une superficie de 75 m2, ce qui en fait la seconde plus grande de la division après Rome (80 m2). «Nous y proposons notre assortiment standard, mais chaque boutique possède une décoration personnalisée. A Genève, nous avons fait réaliser une suspension au plafond avec du papier Fabriano», relève le directeur. Proposant des sacs, divers produits papetiers et divers gadgets en lien avec l’écriture, Fabriano entend se différencier de ses concurrents par son choix de coloris, très gais et par la qualité de ses designers. «Ne dites pas que nous sommes une simple papeterie. Nous allons organiser ici des cours d’origami, mais aussi de calligraphie.»

Fabriano réalise 18% de ses ventes avec le fait sur mesure avec le B-to-B: Armani Casa, Teatro alla Scala, Gazprom, l’entreprise pharmaceutique italienne Menarini, Musée Thyssen Madrid, ou encore le gouvernement albanais. La société s'appuie sur quatre fabriques, la principale étant justement située dans la petite ville de Fabriano, située dans la région italienne des Marches. Ce choix géographique s’explique très vraisemblablement par le voisinage d’Ancône et de son port particulièrement ouvert aux échanges commerciaux avec le monde arabe. «Leonard de Vinci et Michel-Ange ont utilisé les produits Fabriano», s’exclame Claudio Dall’Era. On ne peut rêver plus belle clientèle!

Depuis mars 2002, Cartiere Miliani Fabriano fait partie du groupe Fedrigoni de Vérone. Grâce à ce partenariat le groupe Fedrigoni est le deuxième groupe européen dans le secteur des papiers spécialisés. Les principales activités du groupe sont la production de papier, assurée par deux marques distinctes, Fedrigoni et Fabriano, et la production de produits auto-adhésifs et antiadhésifs. Une chose est sûre: l’emplacement choisi paraît idéal, au croisement de deux grandes écoles genevoises et de la FNAC. 

Serge Guertchakoff

RÉDACTEUR EN CHEF DE BILAN

Lui écrire

Serge Guertchakoff est rédacteur en chef de Bilan et auteur de quatre livres, dont l'un sur le secret bancaire. Journaliste d'investigation spécialiste de l'immobilier, des RH ou encore des PME en général, il est également à l'initiative du supplément Immoluxe et du numéro dédié aux 300 plus riches. Après avoir été rédacteur en chef adjoint de Bilan de 2014 à 2019, il a pris la succession de Myret Zaki en juin de cette année.

Du même auteur:

Le capital-investissement connaît un renouveau en Suisse
Le Geneva Business Center de Procter & Gamble récompensé pour ses RH

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."