Bilan

UE: la "substance active" de l'éventuel vaccin contre le coronavirus sera produite en Belgique

La "substance active" de l'éventuel vaccin contre le nouveau coronavirus annoncé par le groupe pharmaceutique AstraZeneca sera produite par l'entreprise française Novasep dans son site belge de Seneffe, selon un communiqué publié lundi.

L'accord prévoit l'approvisionnement de l'ensemble des pays membres de l'Union européenne, ainsi que d'autres pays européens volontaires, dès qu'un vaccin contre le Covid-19 sera découvert.

Crédits: Keystone

"Novasep, entreprise française et leader européen dans la production de vecteurs viraux, annonce avoir signé un partenariat avec l'entreprise biopharmaceutique AstraZeneca en vue de la production pour l'Europe du vaccin de l'Université d'Oxford visant à prévenir l'infection Covid-19", a indiqué le communiqué.

"Les opérations de production seront réalisées sur le site belge de Novasep à Seneffe", précise l'entreprise française, qui "pourra s'appuyer sur l'écosystème biopharmaceutique local pour mobiliser rapidement les ressources humaines supplémentaires nécessaires à la réalisation de ce projet".

Samedi, le groupe pharmaceutique avait annoncé avoir signé un accord avec l'Allemagne, la France, l'Italie et les Pays-Bas pour garantir la fourniture à l'UE de 300 millions de doses d'un éventuel vaccin contre le coronavirus.

L'accord prévoit l'approvisionnement de l'ensemble des pays membres de l'Union européenne, ainsi que d'autres pays européens volontaires, dès qu'un vaccin contre le Covid-19 sera découvert.

Le développement d'un vaccin pourrait être achevé avec succès d'ici la fin de l'année, ont précisé à l'AFP des sources gouvernementales allemandes.

De son côté, Novasep précise dans son communiqué que l'accord prévoit "de fournir le vaccin Covid-19 de l'Université d'Oxford pour le courant de l'année 2021 pour l'Europe".

AstraZeneca avait fait savoir vendredi qu'il attendait pour septembre des résultats sur l'efficacité du vaccin contre le Covid-19 sur lequel il travaille avec l'université d'Oxford. Des tests sont effectués en Grande-Bretagne, ainsi qu'au Brésil, devenu l'épicentre de la pandémie.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."