Bilan

UBS est à nouveau la cible d'une amende

Après la France, Hong Kong ou les Etats-Unis, c'est au tour du Royaume-Uni de sanctionner UBS. La banque suisse écope d'une douloureuse de 28 millions de livres pour n'avoir pas bien déclaré au régulateur des dizaines de millions de transactions financières.

L'absence d'opposition d'UBS lui permet de bénéficier d'un rabais de 30% sur une douloureuse qui se serait sinon élevée à 39,4 millions de livres.

Crédits: AFP

UBS s'est vu infliger par le gendarme financier britannique une amende de 27,6 millions de livres sterling (36,7 millions de francs) pour des lacunes de communication sur des transactions effectuées entre novembre 2007 et mai 2017 pour un montant total de 135,8 millions de livres.

«Les institutions financières doivent avoir de bons systèmes de contrôle pour identifier quelles transactions sont réalisées, sur quels marchés, à quel prix, en quelle quantité et avec qui», a souligné un directeur de la Financial Conduct Autority (FCA), Mark Steward. «Si elles ne sont pas capables de faire état de leurs transactions correctement, des risques surgissent». La FCA exige des déclarations régulières et précises des firmes financières, notamment pour pouvoir traquer toute tentative d'abus du marché ou de blanchiment d'argent. 

La Financial Conduct Autority reproche au géant bancaire helvétique de n'être pas en mesure d'assurer avoir fourni une information exhaustive et précise sur des transactions à hauteur de 86,7 millions. La banque aux trois clés a par ailleurs informé la FCA d'opérations représentant 49,1 millions et sur lesquelles elle n'aurait pas dû communiquer, détaille le site internet de l'autorité mardi. L'absence d'opposition d'UBS lui permet de bénéficier d'un rabais de 30% sur une douloureuse qui se serait sinon élevée à 39,4 millions de livres.

Bilan vous recommande sur le même sujet

Les derniers Articles Entreprises

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."