Bilan

Uber embarque le pitch à Lausanne

Convaincre des investisseurs à bord d’une voiture: c’est le concept proposé aux entrepreneurs qui lancent leur start-up. Découverte de la première édition à l’EPFL.
  • Les start-uppers disposent de dix minutes face à deux capital-risqueurs.

    Crédits: Hoffstetter
  • Crédits: Hoffstetter
  • Crédits: Hoffstetter

Et si, au lieu d’échanger des banalités sur la météo, le temps d’une course en taxi était utilisé pour convaincre un investisseur? C’est l’idée qu’a développée le géant californien Uber, qui a expérimenté le pitch dans ses voitures aux Etats-Unis, réunissant dans le même habitacle des entrepreneurs avec une start-up et des spécialistes du capital-risque. En partenariat avec Seedstars, l’organisation genevoise qui envoie ses équipes à travers les pays émergents, la formule a été testée à Singapour ou encore à Lagos.

Fin février, c’est à Lausanne que la première édition suisse avait lieu. Sur le campus de l’EPFL à Ecublens, quatorze start-up embarquent dans l’aventure. «Un parcours de dix minutes a été mis au point, et sur les sièges passagers prennent place un entrepreneur et un, ou deux venture capitalists (VC)», explique Pierre-Alain Masson, cofondateur de Seedstars. Pour lui et ses partenaires qui investissent dans les jeunes sociétés innovantes, «UBERpitch constitue une nouvelle possibilité pour les entrepreneurs de faire connaître leur projet, de convaincre des investisseurs, mais aussi de se rencontrer entre eux et de nouer éventuellement des contacts intéressants pour l’avenir.»

A bord du minivan, pas de mise en route: les interlocuteurs entrent directement dans le vif du sujet. Fondateurs, cible, idée originale, modèle d’affaires, premiers rounds de financement, solution mobile ou expérience clients: tout fuse à grande vitesse.

Une formule qui séduit

Du côté d’Uber, Steve Salom, directeur pour la Suisse romande, rappelle que «l’univers des start-up et de l’innovation, c’est l’ADN d’Uber». Pour lui, «il ne s’agit pas de trouver le nouveau Facebook ou Google, mais de s’inscrire dans une démarche visant à soutenir l’entrepreneuriat dans la région». C’est pour cela qu’il a choisi de s’associer à Seedstars, à quelques jours du Seedstars Summit qui se tenait également à l’EPFL: «On aime Seedstars World, leur démarche audacieuse et l’impact positif, social et économique, qu’ils ont sur des marchés émergents: notre alliance sur cette initiative était naturelle.»

Quant aux jeunes entrepreneurs, pour la plupart étudiants ou fraîchement diplômés, la formule les séduit. «Ce n’est pas exactement un format Elevator Pitch, pendant lequel on dispose de trois minutes exactement pour présenter le projet. Là, la course en Uber est plus longue, on peut discuter, échanger, dialoguer et apprendre des choses de la part des investisseurs», note Andreas Schollin-Borg, cofondateur de Batmaid, qui propose des femmes de ménage sur une plateforme en ligne.

«Par rapport à de nombreux autres pitches, on voit que les VC ont soigneusement étudié nos dossiers, pris connaissance des enjeux, parfois même visionné nos vidéos promotionnelles… Ainsi, on peut aller directement au cœur du sujet et avoir un entretien beaucoup plus efficace», analyse quant à lui Arthur de Rivoire, cofondateur du réseau social pour golfeurs All Square. Ce dernier s’est même vu suggérer des partenaires par l’un des investisseurs avec qui il a pu échanger au cours de son périple de quelques minutes sur le campus.

«Rien de révolutionnaire, mais un projet sympathique et qui contribue au dynamisme économique romand», ajoute Steve Salom, qui note que les entrepreneurs et les investisseurs sont «la clientèle naturelle d’Uber: pas difficile de les toucher et de les convaincre de participer». Et déjà pointe l’envie de reconduire l’opération: «Pas en faire une routine, mais garder ça pour une ou maximum deux séances par an», glisse le directeur d’Uber.

sean layland

Lui écrire

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."