Bilan

Uber Suisse: les chauffeurs pourront fixer leur prix

Uber Suisse a dévoilé aujourd’hui une refonte majeur de son application. Une refonte destinée à renforcer l’indépendance de ses chauffeurs. Avec plus de flexibilité et de contrôle, les chauffeurs Uber auront la mainmise sur le prix de leur course dès le 16 juillet.

Uber Suisse a modifié de fond en comble son application pour ses chauffeurs.

Crédits: Pixabay

Après un début d’année 2020 morose qui a vu l’entreprise californienne licencier 14% de son effectif ainsi que des nouveaux tracas judiciaires à Paris, Uber remonte la pente: rachat de l’application de livraison de repas Postmates, étendue de son offre dans trois nouvelles villes en Suisse et - désormais - un changement structurel majeur de son application.

Il s'agit d'un tournant pour les chauffeurs suisses: "Ces transformations sont inédites" se réjouit Steve Salom, manager général d’Uber en France, Suisse et en Autriche. "Nous les avons développées pour la Suisse, afin de montrer notre engagement." Le pays à croix blanche est un acteur prépondérant pour l’entreprise de technologie qui a donc lancé un projet pilote en adéquation avec la volonté de ses chauffeurs. De nombreuses sessions d’échanges ont été coordonnées avec les différentes associations et organisations des chauffeurs dans lesquelles ils ont pu partager leur questions ainsi que leurs volontés.

Sélection de ses courses et de sa propre clientèle

Plus de flexibilité, plus d’indépendance, plus de choix et plus de contrôle. Voilà en résumé les quatre piliers de la refonte de l’application Uber en Suisse. “Les chauffeurs VTC utilisent notre application pour la flexibilité et la capacité à être leur propre patron” rappelle son manager général. Les chauffeurs bénéficieront ainsi de plus de transparence avec un nouvel affichage qui leur permettra de bénéficier de nouvelles informations notamment le prix minimum du service, l’estimation de la distance ou encore la ville et le code postal de la prise en charge ainsi que de la dépose. Uber a également développé la fonctionnalité “Chauffeur Favori”. Le chauffeur peut ainsi accepter ou non de faire partie de la liste des chauffeurs favoris d’un passager. Pour Jean-Pascal Aribot, responsable d’Uber en Suisse, cette fonctionnalité permettra au conducteur de développer son réseau: “Ils pourront ainsi créer leur propre clientèle et ils auront également la possibilité de planifier leur journée en fonction des courses réservées à l’avance.” 

Le choix du tarif

C’est le changement majeur qui va avoir un réel impact sur l’expérience du chauffeur: le choix du prix de la course.

Uber va introduire dès le 23 juillet un système permettant aux conducteurs de fixer leur tarif en sélectionnant un coefficient multiplicateur à la grille tarifaire de la ville. Le coefficient est basé sur un prix standard calculé sur une estimation du temps et de la distance. Ainsi, les chauffeurs Uber pourront à tout moment proposer leurs services à un prix de 0,5 à 3,0x supérieur au tarif standard.

Malgré son bras de fer avec les autorités Genevoises concernant le statut du chauffeur Uber, Steve Salom reste persuadé que cette transformation va dans la bonne direction: “Nous sommes convaincus que ce changement structurel qui donne encore plus d’indépendance aux conducteurs répond aux questions des autorités mais l’objectif premier est d’offrir et promouvoir la meilleure expériences pour nos utilisateurs." Uber continuera d’échanger avec ses 3’200 chauffeurs en Suisse pour connaître leurs expériences avec ces nouvelles fonctionnalités. Concluant ou non, Uber Suisse fera un bilan de ce premier test à l'échelon national à la fin de l'été. 

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."