Bilan

TUI Suisse optimiste pour cet été et cet automne

Le tour opérateur TUI Suisse se montre optimiste pour cet été et l'automne, faisant état de réservations en hausse, à mesure que les restrictions de voyage liées au coronavirus se lèvent. Il ne prévoit toutefois un retour à la normalité qu'en 2023.

La filiale du groupe allemand a constaté que les réservations sont en hausse constante depuis mai.

Crédits: Keystone

Tabler sur un été et un automne forts est "réaliste", a expliqué mardi en conférence de presse Philipp von Czapiewski, directeur du voyagiste. Si les clients réservent de plus en plus à court terme, c'est-à-dire en ce moment pour juillet, certaines destinations accessibles actuellement sont à "75% du volume de 2019".

La filiale du groupe allemand a constaté que les réservations sont en hausse constante depuis mai. Dans la première moitié du mois de juin, les commandes de voyages "ont atteint certains jours un niveau comparable à celui d'une période de pointe" de 2019.

Les zones balnéaires comme la Crète, Rhodes, Majorque et Antalya sont plébiscitées, tout comme des séjours en voiture ou camping-car en Suisse, en Autriche, en Allemagne, en Italie, en France et en Croatie.

L'offre hôtelière a été étendue, avec douze hôtels ajoutés au catalogue. Pour faire face à la demande, neuf nouveaux vols sont assurés par Edelweiss, Swiss, Chair Airlines ainsi que Sun Express, Aegean et Eurowings. Des destinations comme le sud de la Turquie, les Canaries, Majorque, Ibiza et des îles grecques seront desservies plusieurs fois par semaine depuis les aéroports de Zurich, Bâle et Genève.

Philipp von Czapiewski mise également sur l'automne, période pendant laquelle les séjours en Egypte ou aux Emirats arabes unis sont recherchés. Il a aussi constaté une tendance à la hausse des dépenses, les clients s'offrant une chambre plus grande ou davantage de services.

Alors que l'exercice dure d'octobre à septembre, celui de 2020/2021 sera encore qualifié "de crise", alors que l'activité fut à "un niveau minimal cet hiver". Le chômage partiel a toujours cours dans l'entreprise, les affaires restant inférieures à celles d'avant la pandémie. Le patron de TUI Suisse mise sur un effet de rattrapage, pour un retour à la normalité en 2023.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Merci de votre inscription
Ups, l'inscription n'a pas fonctionné
Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."