Bilan

Transocean reste au régime

Transocean s'engage à poursuivre le dégraissage de sa flotte, dans l'attente de jours meilleurs pour l'industrie des forages pétroliers en haute-mer.

Transocean a reporté de deux ans la livraison et le paiement afférent de cinq nouvelles installations en cours de construction.

Crédits: AFP

Transocean s'engage à poursuivre le dégraissage de sa flotte, dans l'attente de jours meilleurs pour l'industrie des forages pétroliers en haute-mer. Le conseil d'administration propose par ailleurs l'inscription au bilan d'une perte comptable de 3,32 mrd CHF au titre de 2015.

"Les infrastructures ne répondant plus à nos objectifs de compétitivité seront retirés de la flotte et recyclés conformément aux réglementations en cours et aux meilleures pratiques de Transocean", indiquent mercredi le président Merrill "Pete" Miller et le directeur général (CEO) Jeremy Thigpen en préambule à la convocation des actionnaires pour l'assemblée générale du 12 mai.

Les actifs essentiels mais désoeuvrés continueront à être remisés pour en limiter les frais d'entretien, mais demeureront prêt à être réactivés en cas de retour de demande. Les deux nouvelles plateformes de forage en eaux ultra-profondes disposent de contrats fermes de dix ans conclus avec Shell. Une troisième acquisition, dont la livraison doit survenir dans le courant de l'année, a déjà été réservée par Chevron pour une période de cinq ans.

Transocean a reporté de deux ans la livraison et le paiement afférent de cinq nouvelles installations en cours de construction et qui devaient arriver sur le marché graduellement à partir de 2018.

Se targuant de résultats 2015 plus solides qu'attendus, tant par les observateurs externes que par les analystes maison, l'équipe de direction assure que le groupe continuera à générer des liquidités et que les moyens dont il dispose lui permettront d'assumer ses engagements, moyennant au besoin des cessions d'actifs.

Perte de 3,32 milliards à comptabiliser

L'organe de surveillance entend toutefois faire inscrire au bilan une perte comptable de 3,32 mrd CHF au titre de 2015, portant le total cumulé sur deux ans à 8,68 mrd CHF.

La discrépance avec le bénéfice net 2015 de 791 mio USD publié le 25 février s'explique notamment par l'entrée en vigueur au 7 janvier seulement de la réduction de la valeur nominale des actions Transocean de 15 à 0,10 CHF, avalisée par les actionnaires en octobre dernier et dont un produit de 3,75 mrd CHF a été affecté à l'atténuation de la perte. 1,82 mrd CHF a par ailleurs servi à étoffer les réserves en capital.

Les actionnaires seront en outre invités à reconduire les mandats de l'ensemble du conseil d'administration et de son président, à accorder la décharge aux administrateurs, a approuver la rémunération des dirigeants et à renouveler le capital autorisé.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."