Bilan

Transocean ouvre en forte hausse à la Bourse suisse

Le bénéfice d'exploitation et le chiffre d'affaires de Transocean ont dépassé les attentes du consensus.

Après la publication des chiffres annuels, le titre est remonté de 5,7% aux Etats-Unis.

Crédits: Keystone

Transocean a ouvert en forte hausse jeudi à la Bourse suisse, dopé par la publication de ses résultats annuels. Le bénéfice d'exploitation et le chiffre d'affaires ont dépassé les attentes du consensus. Dans la mesure où le titre du spécialiste de forage pétrolier en haute mer avait accusé un plus-bas la veille, il était tout à fait en mesure de remonter, analyse un observateur.

Vers 9h25, Transocean prenait 5,85% à 8,14 CHF. Au pic du jour, la hausse s'élevait à presque 11%. Le SMI prenait quant à lui 0,17%.

Mercredi, Transocean avait clôturé à 7,57 CHF (-8,7%) et atteignant un plus-bas jamais enregistré. La résiliation d'un contrat de location de plateforme pétrolière avant échéance est la raison supposée de cette chute. Après la publication des chiffres annuels, le titre est remonté de 5,7% aux Etats-Unis.

Les résultats du 4e trimestre ont été jugés d'un bon oeil par les analystes. Le bénéfice par action est au-dessus des estimations de Jefferies, et s'explique par de plus faibles charges fiscales et les contributions minoritaires.

Martin Schreiber, analyste à la banque cantonale de Zürich (ZKB) note que le chiffre d'affaires dépasse de 29% les attentes du consensus pour le 4e trimestre. L'Ebitda se situe 60% au-dessus des estimations grâce à une baisse des coûts de fonctionnement. Si le bénéfice surpasse également les attentes, c'est que la performance opérationnelle a été bien meilleure.

Canaccord Genuity souligne les efforts de réduction des coûts entrepris par Transocean. L'analyste Richard Griffith note néanmoins que le groupe n'a pratiquement pas remporté de nouveaux contrats, ce qui devrait freiner la marge brute et le chiffre d'affaires pour les deux prochaines années au moins. Du reste, la situation de liquidité de Transocean est plus solide que ne l'envisageait l'analyste et d'autre pistes de financement pourraient être exploitées.

Au cours des derniers mois, le prix du pétrole a été le thermomètre pour le cours de l'action. D'ici fin mars, le titre sera décoté de la Bourse suisse. Le bilan est catastrophique: après une entrée à 95,20 CHF en avril 2010, le titre n'est désormais valorisé plus qu'à 7,57 CHF.

Une conférence d'analyste est prévue à 15h. Les objectifs pour l'année en cours seront confirmés par la suite, et leurs éventuels changements pourraient fortement influencer le cours.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."