Bilan

Trafigura s'associe à un fonds émirati pour les métaux industriels

Trafigura et le fonds émirati Mubadala Development Company créent une coentreprise à parts égales dédiée à l'investissement dans l'extraction de métaux industriels.

Trafigura finalise actuellement des extensions de capacités pour MATSA, qui devraient porter sa production annuelle de cuivre, zinc et concentré de plomb à quelque 4,4 millions de tonnes.

Crédits: Keystone

Trafigura et le fonds émirati Mubadala Development Company créent une coentreprise à parts égales dédiée à l'investissement dans l'extraction de métaux industriels, cuivre et zinc notamment. Le négociant en matières premières, qui opère notamment depuis Genève, cédera dans le cadre de cette opération la moitié de ses parts dans la société minière espagnole Minas de Aguas Teñidas (MATSA), précise le communiqué publié lundi.

Aucune mention n'est en revanche faite des détails financiers liés à cette transaction.

Trafigura finalise actuellement des extensions de capacités pour MATSA, qui devraient porter sa production annuelle de cuivre, zinc et concentré de plomb à quelque 4,4 millions de tonnes.

L'accord avec le fonds émirati ne devrait avoir aucun impact sur les opérations de MATSA et ses effectifs. Les autorités de la concurrence doivent encore se prononcer.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Merci de votre inscription
Ups, l'inscription n'a pas fonctionné
Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."