Bilan

Total se renforce dans l'éolien flottant, où il veut s'imposer

Le groupe pétrolier Total a annoncé mercredi être devenu actionnaire à 20% du projet pilote d'éolien flottant EolMed, situé au large de Gruissan (Aude), un secteur "naissant" dont il ambitionne d'être "un des leaders mondiaux".

Total veut être un des leaders mondiaux du secteur "naissant" de l'éolien marin flottant.

Crédits: DR

La ferme éolienne EolMed, qui doit être mise en service en 2021, sera constituée de 4 éoliennes flottantes installées à plus de 18 kilomètres de la côte au large de Gruissan et Port-la-Nouvelle. D'une puissance totale de 30 megawatts (MW), le site permettra de produire près de 100 millions de kWh/an, soit la consommation électrique annuelle de 50'000 habitants.

Le projet est estimé à 212 millions d'euros (228,3 millions de francs), un investissement "composé de 25% de fonds propres et 50% de dette" et qui "bénéficie d'aides de l'État (subventions et avances remboursables) à hauteur de 25% du coût du projet", détaille EolMed sur son site internet.

Dans son communiqué, Total annonce qu'il "devient actionnaire à 20% du projet", dont l'objectif est "d'accélérer la mise au point d'une technologie d'éolien flottant".

Le groupe pétrolier, qui veut se développer dans les énergies renouvelables, indique qu'il apportera "son expérience dans la conception, le déploiement et l'exploitation d'installations en milieu marin tout au long de leur cycle de vie".

"Vaste potentiel"


Avec cet investissement, Total se renforce sur le secteur "naissant" de l'éolien marin flottant, dont "il veut être un des leaders mondiaux", rappelant qu'il est déjà présent en Corée du sud avec un portefeuille de 2 gigawatts, ainsi qu'au Royaume-Uni avec le projet Erebus de 100 MW.

"L'éolien marin flottant est un segment très prometteur dans lequel Total apporte notamment son expertise des installations +offshore+. Je me réjouis que Total puisse contribuer à faire émerger cette nouvelle filière en France", a déclaré Julien Pouget, directeur "Renewables" de Total.

Dans un communiqué séparé, Quair, producteur indépendant d'énergie exclusivement renouvelable, à l'origine du projet EolMed et actionnaire majoritaire, a confirmé que Total "vient de souscrire une augmentation de capital lui permettant de devenir actionnaire à 20%", sans donner de montant.

L'éolien flottant "devrait connaître une forte croissance dans les années à venir" et "présente un vaste potentiel, puisqu'elle permet d'accéder à des sites à grande profondeur ou plus, éloignés des côtes, et de tirer parti de ressources de vent autrement inexploitables, avec un moindre impact paysager", met en avant Quair.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."