Bilan

Tornos voit ses résultats s'envoler après une année faste

Le fabricant de machines-outils Tornos a vu sa rentabilité s'envoler en 2018, profitant d'une forte demande pour ses produits. La direction du groupe prévôtois s'est cependant déclarée prudente pour le nouvel exercice.

La direction de Tornos préfère rester prudente pour 2019, en raison de "nombreuses incertitudes".

Crédits: Keystone

Le fabricant de machines-outils Tornos a vu sa rentabilité s'envoler en 2018, profitant d'une forte demande pour ses produits. La direction du groupe prévôtois s'est cependant déclarée prudente pour le nouvel exercice, invoquant notamment de "nombreuses incertitudes".

Le chiffre d'affaires, déjà dévoilé en janvier, a été confirmé à 214,9 millions de francs (+20,2%), tout comme les entrées de commandes qui se sont bien établies à 245 millions (+18,4%).

Tornos a augmenté les ventes de toutes les gammes de produits, aussi bien des machines fabriquées à Moutier qu'en Chine et à Taïwan.

Par secteur d'activité, l'automobile est resté le principal segment de marché avec une part de 42,9% des entrées de commandes (contre 45% en 2017), suivi des techniques médicales et dentaires (12,9% contre 18% l'exercice précédent) et l'industrie horlogère (9,3% après 3,9%).

Au niveau de la rentabilité, le résultat d'exploitation (Ebit) a bondi de 63% à 15,5 millions de francs et le bénéfice net a été catapulté à 15,3 millions, en hausse de 85,8%, a détaillé Tornos lundi dans un communiqué. La marge opérationnelle a progressé de 1,9 point à 7,2%.

Alors que l'Ebit est conforme aux attentes du marché, le profit net a dépassé les projections des deux analystes interrogés par AWP, qui misaient sur 12,7 et 14,8 millions de francs.

La direction, qui s'est félicitée de "carnets de commandes très importants pour 2019", a relevé le dividende de 13 centimes à 0,28 franc par action.

Arrivée du petit-fils

Concernant 2019, l'entreprise de Moutier a seulement indiqué que "les récentes évolutions géopolitiques entraînent de nombreuses incertitudes qui rendent les prévisions et estimations extrêmement difficiles". Le groupe s'est néanmoins dit "paré pour réagir de manière rapide et efficace aux évolutions de ses différents marchés".

Le directeur général Michael Hauser a indiqué devant les médias à Zurich que les premiers mois de la nouvelle année étaient plutôt "modestes" au regard de la très bonne année écoulée. Alors que les clients du secteur automobile sont sur la retenue, ceux du domaine médical envoient par contre des signaux positifs.

"Dans l'ensemble, nous nous attendons à une année positive", a-t-il précisé.

Tornos compte également opérer des changement dans son conseil d'administration, avec l'arrivée de Till Fust qui doit remplacer l'administrateur sortant Frank Brinken. M. Fust est le petit-fils de l'actionnaire principal Walter Fust.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."