Bilan

Too Good To Go: deux ans en Suisse avec deux fois plus d’utilisateurs et de partenaires

Le mouvement pour une planète sans gaspillage souffle sa deuxième bougie en Suisse. Avec 880’000 utilisateurs et 2’500 entreprises partenaires, l’application se développe et n’est pas prête de s’arrêter.

En deux ans, Too Good To Go s'est imposé comme une solution majeure pour réduire le gaspillage alimentaire.

Crédits: DR

Un panier surprise dans lequel vous trouvez pain au chocolat, croissant, jus d’orange, quiche et gâteau du jour pour moins de 5.-. C’est l’offre que propose l’application Too Good To Go à ses utilisateurs. Entre les boulangeries, les supermarchés, les restaurants ou les hôtels, l’application compte aujourd’hui 2’500 entreprises partenaires en Suisse. Quel chemin parcouru pour l’entreprise anti-gaspillage alimentaire scandinave.

Originaire du Danemark, Too Good To Go a fait son nid sur la marché européen avec un seul leitmotiv: “Les aliments produits doivent être consommés.” Lancée en 2016, l’application gratuite met en relation les utilisateurs avec les entreprises alimentaires afin qu’ils puissent sauver leurs invendus sous forme de paniers surprises. Il suffit alors de se connecter sur l’application, choisir un commerce à proximité et aller récupérer les paniers surprises à prix réduit à l’heure indiquée. Le concept séduit et s’est déjà implanté dans 14 pays européens avec pas moins de 47’000 établissements de restauration sur sa plateforme.

1,3 millions de repas sauvés

La Suisse ne fait pas exception. Depuis juin 2018, et des débuts plus que prometteurs, l’application ne fait que progresser. En partenariat avec les entreprises locales, la plateforme a sauvé plus d’1,3 million de repas cette année environ quatre fois plus de panier surprise que l’an dernier.

Avec un nombre d'utilisateurs en perpétuelle hausse et qui a doublé passant à 882’099, Too Good To Go a économisé plus de 3,3 tonnes de CO2 ce qui représente la quantité de CO2 d’environ 18’000 vols entre Genève et Londres.

Plus qu’une simple application

Le mouvement ne compte pas s’arrêter là. 2020 a marqué un tournant dans sa progression avec l’extension de son partenariat avec Migros. L’annonce par le géant orange d’un déploiement national est un pas important vers plus de durabilité en Suisse ainsi que pour la diffusion de sa mission. Pour la responsable de Too Good To Go Suisse, Alina Swirski, "la tâche de Too Good To Go est aussi d'unir les forces dans la lutte contre le gaspillage alimentaire. C'est pour cela que nous travaillons constamment avec les acteurs de l'industrie alimentaire concernés".

Plus qu’une simple application, l’entreprise a introduit en octobre 2019 son label “Souvent bon après” en collaboration avec différents industriels pour les produits ayant une date de durabilité minimale “à consommer de préférence avant le”. La mention du “souvent bon après” incite ainsi les consommateurs à faire appel à leur sens pour évaluer la qualité d’un produit après la date limite de consommation. Une quinzaine de fabricants ont choisi d’y adhérer.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."