Bilan

Tissot, de Swatch, recule en 2015

Tissot a vu ses ventes légèrement reculer en 2015. François Thiébaud, président de la marque horlogère locloise, perçoit toutefois une reprise et s'attend à une croissance de 3% à 6% cette année.

Malgré le franc fort, "nous avons vécu une excellente année jusqu'en octobre", a déclaré François Thiébaud lors de Baselworld.

Crédits: Reuters

Tissot a vu ses ventes légèrement reculer en 2015. François Thiébaud, président de la marque horlogère locloise, perçoit toutefois une reprise et s'attend à une croissance de 3% à 6% cette année.

Malgré le franc fort, "nous avons vécu une excellente année jusqu'en octobre", a déclaré dans un entretien à l'ats, lors de Baselworld, François Thiébaud. Toutefois, le fort ralentissement en Chine et les attentats de Paris ont eu un impact fortement négatif, a-t-il ajouté.

"De nombreux touristes ont reporté leur voyage et ont peur d'aller à Paris", observe le membre du comité exécutif de Swatch Group. Et comme la capitale française est la première ville touristique au monde et que les attentats ont eu lieu lors de la meilleure période de ventes de l'année, soit avant Noël, cela a eu une influence importante.

Les détaillants, qui n'ont pas pu écouler leurs stocks, ont peu commandé au début 2016, ce qui a entraîné un premier trimestre difficile, ajoute François Thiébaud. "Mais ça va remonter en avril-mai, car la plupart des boutiques n'ont plus de stocks". Tissot possède 13'000 points de vente dans le monde.

Pour 2016, François Thiébaud s'attend à une croissance de 1 à 3% pour l'horlogerie suisse. Pour Tissot, qui produit plus de 4 millions de pièces par an, il la chiffre entre 3 et 6%.

"Il y a un fort potentiel de ventes aux Etats-Unis et c'est pourquoi nous avons signé un partenariat avec la NBA (la ligue professionnelle américaine de basketball)", ajoute le président. Tissot est devenu le chronométreur officiel de la compétition et a réalisé des modèles personnalisables avec les logos des équipes en lice.

Par rapport à la situation du franc fort, Tissot n'a pas augmenté les prix immédiatement, mais a dû les ajuster dans quelques pays européens et en Russie durant l'année. "Malgré l'environnement difficile, nous n'avons pas abandonné de projets et au contraire nous avons le courage d'investir, quitte à gagner un peu moins", précise François Thiébaud.

Au Locle (NE), Tissot emploie 350 personnes uniquement dédiées à la marque. La société donne toutefois du travail à des milliers de collaborateurs du numéro un mondial de l'horlogerie.

T-Touch solar connectée

Tissot a présenté aussi lors de Baselworld la Smart Touch, sa nouvelle montre connectée. La marque avait déjà lancé en 2005 une T-Touch connectée en collaboration avec Microsoft, mais elle ne s'était pas bien vendue, en raison notamment de problèmes d'émetteurs.

La Smart Touch est une déclinaison de la T-Touch Solar qui permet par exemple de retrouver son chemin en ville ou en montagne. Elle a plus d'autonomie qu'une montre connectée standard, car elle bénéficie de la technologie de la T-Touch Solar, à savoir une batterie rechargeable à l'énergie solaire.

"La Smart Touch est d'abord une montre, car on pense avant tout horlogerie", note François Thiébaud. Si les applications venaient à devenir obsolètes, "le client reste en possession d'une montre de qualité".

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."