Bilan

TAG Heuer s'implante dans la Silicon Valley

Afin de renforcer son offre dans les montres connectées, la marque de La Chaux-de-Fonds ouvre une antenne chez son partenaire Intel, à Santa Clara. Le label lance une version de la smartwatch en or rose 18 carats pour les fêtes.
  • Avec les nouveaux bureaux de TAG Heuer dans la Silicon Valley, Jean-Claude veut sentir le pouls du marché de la montre connectée.

  • En lançant une gamme de montres connectées, TAG Heuer fait partie des rares marques suisses traditionnelles à se lancer sur le marché de la smartwatch.

    Crédits: Image: DR
  • L'antenne de TAG Heuer en Silicon Valley a été installée à Santa Clara, là où le partenaire Intel a son siège.

    Crédits: Image: DR
La marque TAG Heuer va ouvrir un bureau dans la Silicon Valley. La firme de La Chaux-de-Fonds s’affirme comme la première marque horlogère suisse à s’implanter dans ce creuset de haute technologie. La filiale du géant LVMH consolide ainsi son alliance avec Google et Intel. Située sur le campus Intel de Santa Clara, l’antenne californienne de TAG Heuer va héberger une douzaine de collaborateurs dans la recherche et le développement, d’après le CEO Jean-Claude Biver. L’entreprise helvétique a recruté chez Intel Tom Foldesi, qui sera chargé d’un programme de développement de smartwatch, indique l’agence Bloomberg.

Lire aussi: TAG Heuer a profité d'un effet fulgurant de sa smartwatch

Cette implantation révèle les ambitions de la marque suisse face aux prétentions d’Apple. TAG Heuer a écoulé ses quelque 60'000 montres connectées produites cette année pour 1500 francs pièce. Le label a maintenant l’intention de vendre quelque 150'000 nouveaux modèles dont la sortie est prévue pour avril 2017.

Sentir le pouls de la Silicon Valley

“Nous voulons sentir le pouls de la Silicon Valley”, a déclaré Jean-Claude Biver dans une interview. “En Suisse, nous sommes là où tout se passe dans l’horlogerie traditionnelle. Comme nous croyons à l’avenir des montres connectées, il nous faut aussi être présents à l’endroit où elles sont développées.”

Lire aussi: TAG Heuer se repositionne, les explications de Jean-Claude Biver

L’industrie horlogère suisses redoutait la concurrence de l’Apple Watch lancée sur le marché en 2014. Mais les pires craintes ne se sont pas réalisées, bien que les ventes des produits helvétiques accusent un recul dans les montres bon marché. Montblanc et TAG Heuer sont parmi les rares compagnies à être passées à l’offensive en introduisant des fonctions électroniques sur leurs modèles.

Selon Jean-Claude Biver, les montres connectées appartiennent définitivement à l’ADN de TAG Heuer. Pour Noël, la marque va proposer une version en or rose 18 carats pour 9900 francs. Cette annonce intervient juste après la décision d’Apple de suspendre la production de la smartwatch en or 18 carats vendue à 17'000 francs. Le géant de Cupertino doit abandonner le créneau du luxe pour renforcer les fonctionnalités liées au fitness. Une occasion rêvée de se profiler dans le segment haut-de-gamme pour TAG Heuer.

Bilan.ch

Lui écrire

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."