Bilan

Tag Heuer relève ses ambitions pour les montres connectées

Le directeur général de Tag Heuer, Jean-Claude Biver, vise une production de 100'000 montres connectées pour 2017.

Avec 56'000 exemplaires de la Tag Heuer connected, la production a été presque trois fois plus importante que prévu, initialement fixée à 20'000 exemplaires.

Crédits: Keystone

Tag Heuer tire un bilan positif de son entrée sur le segment des montres connectées, plus du point de vue de l'image qu'en terme commercial. Le directeur général du pôle horloger de LVMH et de la marque, Jean-Claude Biver, vise une production de 100'000 montres connectées pour 2017, a-t-il indiqué à "L'Agefi" lundi.

Avec 56'000 exemplaires de la Tag Heuer connected, la production a été presque trois fois plus importante que prévu, initialement fixée à 20'000 exemplaires. Sur un volume total de 700'000 montres, l'impact reste certes limité sur le chiffre d'affaires, néanmoins, "l'effet d'image est colossal" juge M. Biver. "La marque a été rajeunie de 20 ans d'un jour à l'autre", poursuit-il.

Un nouveau modèle de montre connecté sera lancé en avril-mai 2017 et intègrera la collection courante. Le stock initial comptera 30'000 à 40'000 pièces et les livraisons se feront au niveau mondial. Selon lui, la smartwatch atteindra d'autres publics dès que la collection sera complète.

Malgré le succès affiché, M. Biver n'envisage pas le lancement d'un modèle connecté pour les marques Zenith et Hublot pour l'instant.

La tendance générale des ventes pour Tag Heuer sur l'année est très positive, avec une croissance à deux chiffres en valeur depuis janvier et un rebond de 20% des ventes au mois d'août, affirme le directeur. Les priorités restent sur les marchés américains, chinois et japonais.

Hublot devrait également enregistrer une croissance des ventes, mais elle restera à un chiffre cette année. La marque a profité des premiers signes d'un redressement du marché en août et le quatrième trimestre devrait être meilleur pour l'ensemble du secteur. Pour Zenith, M. Biver envisage un retour à la rentabilité dès 2017.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."