Bilan

Tag Heuer a profité d'un effet "fulgurant" de sa smartwatch

L'exercice 2015 a été une "année de transition" pour l'horloger Tag Heuer, qui a cependant profité du succès "fulgurant" de sa smartwatch, a affirmé Jean-Claude Biver.

Selon M. Biver, "la montée en puissance est prévue dès avril et la montre sera disponible en Suisse dès le milieu du mois".

Crédits: Keystone

L'exercice 2015 a été une "année de transition" pour l'horloger Tag Heuer, qui a cependant profité du succès "fulgurant" de sa smartwatch, a affirmé Jean-Claude Biver, président du pôle horloger du groupe français LVMH, dans un entretien mercredi à "L'Agefi".

"Tag Heuer a connu une année de transition avec (...) une progression très légère, mais tout de même supérieure à l'évolution des exportations suisses qui elles étaient à moins 3,3%", a indiqué M. Biver, qui a pris ses nouvelles fonctions il y a un an.

Ce dernier a évoqué "un gain assez significatif en part de marché" sur le segment des montres entre 1000 et 8000 CHF. Dans ce domaine, le patron prévoit "une montée en volumes à 700-750'000 unités cette année".

Sur les deux premiers mois de 2016, l'horloger a réalisé "une progression en valeur et volumes à deux" chiffres, a-t-il souligné.

La montre connectée de Tag Heuer, lancée en novembre 2015 aux Etats-Unis, a produit "un effet fulgurant et colossal", rajeunissant la marque "du jour au lendemain", a poursuivi Jean-Claude Biver. Ce dernier a confirmé les performances commerciales des smartwatches de la marque, dont 15'000 ont déjà été vendues. Quelque 80'000 unités doivent être vendues cette année et 200'000 en 2017.

Selon M. Biver, "la montée en puissance est prévue dès avril et la montre sera disponible en Suisse dès le milieu du mois".

Concernant les autres marques du pôle horloger de LVMH, Hublot "a connu un exercice 2014 exceptionnel (...) et nous a fait une année 2015 à nouveau avec une croissance à deux chiffres", a dit M. Biver.

Les montres Zenith ont "un peu sous-performé", la marque restant très dépendante de la clientèle chinoise, a ajouté Jean-Claude Biver, sans plus de précision.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."