Bilan

Syngenta: la décision de l'UE tombera d'ici au 28 octobre

Le rachat de Syngenta par ChemChina pour 43 milliards de dollars (42,1 milliards de francs) est le plus important projet réalisé par une société chinoise en dehors de ses frontières.

ChemChina a reçu une autorisation importante en août aux Etats-Unis, celle du Comité pour l'investissement étranger (CFIUS).

Crédits: Keystone

La décision de la commission de la concurrence de l'Union européenne sur le rachat de Syngenta par le groupe chinois ChemChina tombera d'ici au 28 octobre. Le méga deal de 43 milliards de dollars (42,1 milliards de francs), annoncé en février, est le plus important projet réalisé par une société chinoise en dehors de ses frontières.

ChemChina a demandé à Bruxelles une autorisation pour son rachat la semaine dernière, lit-on lundi sur le site internet de la Commission européenne. Les gendarmes européens de la concurrence pourraient accepter la transaction avec ou sans conditions. Ils pourraient aussi lancer une enquête s'ils jugent que le rachat menace les clients et la concurrence.

ChemChina a reçu une autorisation importante en août aux Etats-Unis, celle du Comité pour l'investissement étranger (CFIUS). La branche de l'agrochimie est en ébullition. Une autre opération d'envergure a été annoncée le 14 septembre: le rachat du fabricant de pesticides et semences OGM Monsanto - qui avait courtisé Syngenta avant ChemChina - par le chimiste allemand Bayer pour 66 milliards de dollars.

La China National Chemical Corporation (ChemChina), géant chinois de la chimie, a déjà prolongé trois fois son offre publique d'achat. Le dernier délai, annoncé au début du mois, court jusqu'au 8 novembre. Le délai initial s'arrêtait au 18 juillet.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."