Bilan

Swisscom ne veut pas s'étendre à l'international

Le patron de Swisscom Urs Schaeppi estime que "dans certains domaines comme la télévision en ligne, Swisscom n'a pas ces connaissances sur les marchés étrangers".

"Nous n'avons actuellement pas l'intention d'acquérir d'autres sociétés - ou de créer nos propres filiales - hors de Suisse", a indiqué M. Schaeppi.

Crédits: Keystone

Swisscom, dont la principale activité hors de Suisse est réalisée en Italie par Fastweb, ne compte pas élargir dans l'immédiat sa présence à l'international, a affirmé le directeur général (CEO) Urs Schaeppi mercredi dans la presse.

"Nous n'avons actuellement pas l'intention d'acquérir d'autres sociétés - ou de créer nos propres filiales - hors de Suisse", a indiqué M. Schaeppi au quotidien "L'Agefi".

Le patron de l'opérateur historique helvétique a expliqué que "dans certains domaines comme la télévision en ligne, il est nécessaire d'avoir des connaissances très locales et Swisscom n'a pas ces connaissances sur les marchés étrangers".

Dans la fourniture de bande passante à haut débit, "il est nécessaire de faire des investissements considérables dans des infrastructures et (...) nous n'avons pas les moyens de faire ce type d'investissement à l'étranger", a-t-il ajouté.

Revenant sur la filiale italienne Fastweb, qui a généré au premier semestre un chiffre d'affaires de 965 mio CHF (+4,8%), le CEO a précisé que "le but principal de cette acquisition n'a pas été de maximiser les synergies mais plutôt de croître en servant un segment sous-doté".

"Ce que les clients de Fastweb apprécient, c'est un accès rapide à internet et, dans le contexte italien, nous ne pensons pas que le nom Swisscom, voire une croix fédérale, puisse être considéré comme un plus par les clients", a estimé M. Schaeppi.

Fin septembre, le directeur général (CFO) du géant bleu, Mario Rossi, avait indiqué à "Finanz und Wirtschaft" que le groupe souhaitait accélérer la croissance de Fastweb dans le secteur mobile. La filiale italienne compte actuellement un demi-million de clients dans ce segment. Afin d'augmenter leur nombre, l'offre doit être améliorée en y incluant notamment des offres combinées comprenant la dernière génération d'appareils 4G.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."