Bilan

Swisscom n'exclut pas de nouvelles suppressions de postes

Le patron de Swisscom n'envisage pas de délocaliser des emplois, soulignant que "notre but est de conserver les emplois en Suisse".

Swisscom avait dévoilé début février un vaste plan de restructuration qui comprend notamment des suppressions de poste.

Crédits: Keystone

Swisscom pourrait effectuer de nouvelles suppressions de postes dans le cadre de sa restructuration annoncée en février, a affirmé le directeur général (CEO) Urs Schaeppi lundi au quotidien "Le Temps". Une délocalisation des emplois n'est cependant pas envisagée.

Interrogé sur la poursuite de la restructuration après la suppression de 700 postes annoncée en février, M. Schaeppi a indiqué que "Swisscom se transforme non-stop, c'est donc tout à fait possible".

"La pression sur les marges augmente et nous devons réduire nos coûts. En même temps, nous nous engageons dans des secteurs d'avenir, nos effectifs restent ainsi globalement stables. Notre but est encore une fois d'être proactifs et d'anticiper les défis futurs", a dit le CEO.

Le patron n'envisage pas de délocaliser des emplois, soulignant que "notre but est de conserver les emplois en Suisse".

"Nous devons améliorer en permanence notre efficacité. Sinon, nous devrions en théorie délocaliser, ce que nous ne voulons absolument pas", a insisté le patron du géant bleu.

Swisscom avait dévoilé début février, parallèlement à ses résultats annuels, un vaste plan de restructuration qui comprend notamment des suppressions de poste. Le groupe s'attend à ce que dans le courant de l'année quelque 700 collaborateurs bénéficient d'un plan social mis en place.

Pour l'opérateur, l'exercice 2015 s'est soldé par un bénéfice net de 1,36 mrd CHF, inférieur de 20,2% à celui de l'exercice précédent. Le chiffre d'affaires est resté quasiment stable (-0,2%) à 11,68 mrd CHF en dépit d'effets de change négatifs et d'une forte pression sur les prix.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."