Bilan

Swisscom a poursuivi sa solide croissance au 1er semestre

Après un solide début d'exercice, Swisscom a poursuivi sa croissance au premier semestre 2021. Accroissant ses revenus et tirant profit d'éléments exceptionnels, le numéro un suisse des télécommunications a vu son bénéfice net bondir de 42,1% en l'espace d'un an à 1,05 milliard de francs. Dans la foulée, le géant bleu révise une nouvelle fois à la hausse son attente d'Ebitda.

La performance a légèrement dépassé les attentes des analystes.

Crédits: Keystone

Le résultat opérationnel avant intérêts et impôts (Ebit) a gagné 10,8% à 1,09 milliard de francs et l'excédent brut d'exploitation (Ebitda) a lui progressé de 4,9% à 2,32 milliards, indique jeudi Swisscom. Entre avril et fin juin, le chiffre d'affaires s'est pour sa part étoffé de 2,6% à 5,6 milliards, dont une croissance de 0,5% des revenus de base en Suisse à 4,1 milliards.

L'accroissement illustre l'évolution favorable du secteur des solutions informatiques avec les clients commerciaux ainsi que des ventes de smartphones. La pression persistante de la concurrence, en particulier sur les prix, a toutefois pesé une nouvelle fois sur le chiffre d'affaires des services de télécommunication, qui s'est contracté de 3,1% à 2,76 milliards de francs.

En Italie, Swisscom a poursuivi son expansion, à la faveur de l'évolution très favorable de l'activité. La filiale transalpine Fastweb a dégagé des revenus en progression de 6,9% en euros, alors que l'Ebitda s'est étoffé de 5,2%.

L'Ebitda semestriel du groupe a aussi bénéficié d'un gain unique de 66 millions de francs au 2e trimestre lié à l'ajustement d'engagements de prévoyance. La constitution de provisions a elle pesé à hauteur de 22 millions.

Prévisions ajustées


Le bond du bénéfice net semestriel reflète en outre d'autres effets uniques comptabilisés au 1er trimestre, dont l'appréciation de la part de la filiale italienne Fastweb dans la société Fibercorp créée avec le concurrent transalpin TIM FiberCop, transférée en apport de capital, laquelle a gonflé le résultat de 169 millions.

Un gain de 38 millions lié à la vente à Proximus des titres détenus dans Belgacom International Carrier Services, transaction annoncée en février, est venu s'y ajouter.

La performance a légèrement dépassé les attentes des analystes. Sondés par AWP, les experts avaient anticipé en moyenne un chiffre d'affaires de 5,55 milliards de francs, un Ebitda de 2,22 milliards et un bénéfice net de 1,01 milliard.

Evoquant la suite de l'exercice, Swisscom confirme en partie ses prévisions, relevant son attente en matière d'Ebitda. L'opérateur bernois contrôlé par la Confédération anticipe toujours un chiffre d'affaires de 11,3 milliards de francs en 2021 et un Ebitda entre 4,4 et 4,5 milliards, contre une fourchette de 4,3 à 4,4 milliards jusqu'alors. L'objectif de dividende est maintenu à 22 francs par action.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Merci de votre inscription
Ups, l'inscription n'a pas fonctionné
Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."