Bilan

Swiss teste un passeport sanitaire numérique

La compagnie aérienne Swiss ne veut visiblement pas rater le train du passeport sanitaire numérique, dans l'optique d'une reprise du trafic aérien. La filiale helvétique de Lufthansa évalue une solution pour vérifier les certifications de vaccination et de tests de dépistage contre le Covid-19 délivrés en Suisse ou à l'étranger.

Ce passeport prend la forme d'un portefeuille numérique et permet de stocker les certificats de vaccination ainsi que les résultats de tests transmis par les centres et laboratoires affiliés.

Crédits: Keystone

Ce projet est porté par l'alliance Blueicareus à laquelle Swiss a adhéré, indique mercredi Swiss. La solution a été élaborée en collaboration avec l'Office fédéral de la santé publique (Ofsp) et l'Office fédéral de l'informatique et de la télécommunication (Ofit). Elle repose sur les travaux préparatoires de la jeune pousse suisse Starfish autour du "certificat vert numérique pour les voyages" proposé fin avril par la Commission européenne.

Ce passeport sanitaire ne nécessite aucun téléchargement et respecte des directives strictes en matière de protection des données, affirme le communiqué. Il prend la forme d'un portefeuille numérique et permet de stocker les certificats de vaccination ainsi que les résultats de tests transmis par les centres et laboratoires affiliés. Ces documents virtuels prendront in fine la forme de code-barres à scanner, afin de faciliter les formalités à l'aéroport.

Si cette solution venait à être retenue, son adoption serait effective au troisième trimestre 2021, précise Swiss. Durant la phase d'essai, un certificat sanitaire officiel sera encore demandé aux voyageurs.

Mi-avril, Swiss a annoncé le test sur sa ligne Zurich-Londres Heatrow d'une application de voyage développée par l'organisation faîtière internationale du transport aérien IATA. L'app Iata Travel Pass nécessite cependant un téléchargement préalable.

La pandémie a fait plonger les résultats de la compagnie nationale en 2020. Swiss a vu son chiffre d'affaires reculer de 65,2% à 1,85 milliard de francs, entraînant une perte opérationnelle de 654 millions en 2020. Le nombre de passagers transportés a lui fondu de 74,5% sur un an.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Merci de votre inscription
Ups, l'inscription n'a pas fonctionné
Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."