Bilan

Swiss conclut un partenariat avec les CFF

Dans un communiqué conjoint, la compagnie aérienne et les Chemins de fer fédéraux (CFF) ont indiqué lundi réagir à la demande croissante de la clientèle pour une interopérabilité continue des différents moyens de transport.

Courant 2020, l'offre à partir de l'aéroport de Zurich-Kloten sera étendue à d'autres localités en combinaison avec un numéro de vol Swiss.

Crédits: Keystone

La navette ferroviaire mise en place entre Lugano et Zurich suite à la faillite d'Adria Airways - qui opérait la ligne aérienne pour le compte de Swiss jusqu'à fin septembre - devrait être étendue à d'autres destinations.

Dans un communiqué conjoint, la compagnie aérienne et les Chemins de fer fédéraux (CFF) ont indiqué lundi réagir ainsi à la demande croissante de la clientèle pour "une interopérabilité continue des différents moyens de transport".

Premières liaisons

Courant 2020, l'offre à partir de l'aéroport de Zurich-Kloten sera étendue à d'autres localités en combinaison avec un numéro de vol Swiss. Pour les nouvelles premières liaisons du "Flugzug", l'accent sera mis sur les principales agglomérations du pays, ainsi que sur des destinations touristiques renommées comme Andermatt, Berne, Lucerne, Interlaken ou encore Zermatt.

"Avec l'extension de l'offre, nous proposons à nos passagers dans toutes les régions de la Suisse une liaison optimale à notre réseau mondial" et à la clientèle internationale, un accès facilité à leur destination en Suisse, s'est félicité le patron de la compagnie à croix blanche, Thomas Klühr, cité dans le communiqué.

Au Tessin, orphelin de liaison aérienne depuis la faillite du partenaire de Swiss, l'offre sera également considérablement étoffée en prévision de l'ouverture du tunnel de base du Ceneri, prévu pour décembre 2020, qui devrait permettre de réduire de près de 30 minutes le temps de trajet vers la ville sur les bords de la Limmat, rendant "encore plus attrayante" l'offre intermodale pour les voyageurs à destination ou en provenance du canton italophone.

Le chef-lieu Bellinzone et Locarno, destination touristique par excellence, figureront également dans l'offre des deux transporteurs.

Les deux partenaires comptent par ailleurs optimiser leur service de navette en limitant les transferts, et en intégrant dans un même processus la réservation de sièges dans le train, ou encore l'enregistrement des bagages.

>> À lire aussi: Voir passer le train…

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."