Bilan

SWH conteste plusieurs décisions de l'assemblée de Sika

Deux recours ont déjà été déposés par SWH, la holding aux mains des héritiers, pour contester des décisions de deux assemblées de Sika.

Les héritiers contestent la réélection au conseil d'administration de Monika Ribar, Paul Hälg, Daniel Sauter, Ulrich Suter et Christoph Tobler, ainsi que la non-élection de Jacques Bischof.

Crédits: Keystone

Le chimiste de la construction Sika a été informé mercredi que la holding Schenker-Winkler (SWH) aux mains de la famille Burkard-Schenker, avait déposé un recours contre plusieurs décisions adoptées lors de la dernière assemblée générale du groupe zougois, le 12 avril dernier.

Les héritiers du fondateur contestent essentiellement la réélection au conseil d'administration de Monika Ribar, Paul Hälg, Daniel Sauter, Ulrich Suter et Christoph Tobler, ainsi que la non-élection de Jacques Bischof.

La direction de Sika rappelle que deux recours ont déjà été déposés par SWH auprès du Tribunal cantonal de Zoug pour contester des décisions de deux assemblées ordinaires précédentes, en avril et en juillet de l'année dernière, concernant la limitation des droits de vote de SWH.

Dans un communiqué, la direction de Sika se dit toujours convaincue que l'intégration de l'entreprise dans un groupe tel que Saint-Gobain est dénuée de sens en raison de conflits d'intérêts et d'attentes de synergies qualifiées d'irréalistes. Elle conclut en réaffirmant que la transaction est rejetée par une large majorité des parties prenantes.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."