Bilan

Swatch et Richemont sous pression après la baisse des exportations horlogères

Les exportations horlogères ont poursuivi leur recul en juillet. Les pertes ont cependant été rapidement endiguées et Richemont est même repassé en terrain positif.

Les exportations n'échappent pas à la spirale descendante, constate-t-on autour de la corbeille électronique.

Crédits: Keystone

Les valeurs horlogères ont entamé la séance de mardi à reculons, sur un marché pourtant bien orienté, après la publication des statistiques des exportations horlogères en juillet, une nouvelle fois en baisse. Les pertes ont cependant été rapidement endiguées et Richemont est même repassé en terrain positif.

Les exportations horlogères ont poursuivi leur recul en juillet. Par rapport à juillet 2015, elles ont chuté de 20,5% en termes réels et de 14,2% en termes nominaux pour s'inscrire à 1,64 mrd CHF, écrit mardi l'Administration fédérale des douanes (AFD). Les États-Unis sont par ailleurs devenus le premier débouché pour les montres suisses, dépassant Hong Kong.

Les montres mécaniques et automatiques sont les plus touchées, avec une baisse de 23,1% en termes réels et de 15,6% en termes nominaux à 1,23 mrd CHF. Les montres en métaux précieux ont affiché leur cinquième mois consécutif de forte baisse, jouant un rôle considérable sur le résultat total, écrit mardi la Fédération horlogère.

Les montres entre 200 et 3000 francs (prix export) ont reculé de 9,9% sur un an. Celles de moins de 200 francs et de plus de 3000 francs ont diminué plus fortement, de l'ordre de -16%. Les volumes ont été particulièrement affectés au-dessous de 200 francs.

Les Etats-Unis devant Hong Kong

Avec leur baisse deux fois moins marquée qu'à Hong Kong, les États-Unis (-14,7% à 178,5 mio CHF) ont pris la première place en juillet. Hong Kong a connu un recul de 32,7% à 174,8 mio CHF, après une année et demie de variations fortement négatives.

En Europe, les ventes ont progressé sensiblement en Italie (+9,9% à 123,4 mio CHF) et au Royaume-Uni (+13,4% à 110,2 mio CHF), en raison d'un effet de base favorable. Le repli s'est accéléré en France (-27,8% à 110,5 mio CHF) et en Allemagne (-23,6% à 89,3 mio CHF).

À 11h38, le titre Richemont prenait 0,1% 59,45 CHF tandis que Swatch cédait 0,6% à 267,30 CHF. L'indice SMI avançait dans le même temps de 0,45%

Les exportations n'échappent pas à la spirale descendante, constate-t-on autour de la corbeille électronique. En juillet 2015, base de comparaison, les ventes avaient déjà reculé de 9,3%. Le secteur souffre notamment des efforts des autorités chinoises pour contrôler les importations d'articles de luxe, souvent achetés à l'étranger. Par ailleurs, les attentats terroristes en France se sont traduits négativement sur les ventes.

Le recul des ventes est supérieur aux attentes, écrit René Weber, de Vontobel, compte tenu du faible niveau de juillet 2015. L'analyste attendant une baisse de 8%.

La baisse de Hong Kong est particulièrement décevante, tandis que la situation en Chine semble se stabiliser (-6%). Le recul de 11% en Europe n'est pas très étonnant, étant donné que les exportations avaient augmenté en juillet 2015, à contre-courant de la tendance générale.

Chez Swissquote, on explique le recul des ventes à Hong Kong par la campagne anticorruption des autorités chinoises. Mais la baisse de la demande s'explique également par la force du franc dans un contexte d'euro sous pression. Enfin, le ralentissement économique chinois pourrait être plus profond que ce qui était attendu.

Vontobel prévoit un recul à deux chiffres en août. Sur l'ensemble de 2016, il pronostique une baisse de 6%. La situation pourrait se détendre au quatrième trimestre. Malgré les perspectives moroses pour l'industrie horlogère suisse, Vontobel recommande le titre Richemont avec la mention "buy" et Swatch avec la mention "hold".

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."