Bilan

Swatch enregistre des ventes sans précédent au premier semestre

Swatch a vu son chiffre d'affaires progresser de 14,7% sur les six premiers mois de l'année à 4,27 milliards de francs, un niveau sans précédent dans l'histoire de la société.

En outre, le groupe a engagé plus de 800 nouveaux collaborateurs, pour la plupart dans les sociétés de production en Suisse. 

Crédits: keystone

Swatch a vu son chiffre d'affaires progresser de 14,7% sur les six premiers mois de l'année à 4,27 milliards de francs, un niveau sans précédent dans l'histoire de la société. A taux de changes constants, la hausse est de 12,6%, a précisé l'horloger biennois mercredi.

Le bénéfice net a progressé plus fortement que les ventes, s'inscrivant en hausse de 66,5% à 468 millions. Après minoritaire, il atteint 458 millions.

Le résultat opérationnel a fait un bond de 69,5% à 629 millions, grâce au bon taux d'utilisation des capacités de production dans de nombreux secteurs. La marge opérationnelle s'est améliorée, passant de 10,0% à 14,7% entre le premier semestre 2017 et 2018.

La croissance a été soutenue par l'ensemble des régions, avec l'Amérique du Nord et l'Asie en tête, aussi bien dans le commerce de détail que de gros. L'e-commerce a été également un vecteur de croissance important. Le groupe a gagné des parts de marché dans tous les segments de prix et dans toutes les régions, précise-t-il dans son communiqué.

Les résultats dépassent les prévisions du consensus d'analystes consultés par AWP. Le chiffre d'affaires était attendu à 4,18 milliard, l'Ebit à 613 millions et la marge afférente à 14,6%. Le bénéfice net était escompté à 461 millions et à 448 millions après minoritaires.

Swatch se veut optimiste pour la suite de l'exercice, avec un mois de juillet s'inscrivant dans la "tendance très positive".

De nouvelles parts de marché devraient être remportées, espère-t-il, d'autant que de nouvelles collections doivent être lancées. Ainsi, Omega, Blancpain, Longines et Swatch sortiront de nouveaux modèles. Rado arrivera sur le marché avec une nouvelle collection baptisée Ceramos combinant la céramique et l'or rose.

Capacités de production insuffisantes

La forte demande pour les produits de marques propres a conduit à des problèmes de capacités dans certains secteurs de la production, précise le communiqué. Pour augmenter les capacités où cela est nécessaire, au cours du premier semestre, 242 millions de francs ont été investis dans des actifs d'exploitation, un chiffre en hausse de 18,6% sur un an.

En outre, le groupe a engagé plus de 800 nouveaux collaborateurs, pour la plupart dans les sociétés de production en Suisse. Les effectifs ont ainsi augmenté à 36'200 collaborateurs, contre 35'400 à fin décembre 2017.

Par rapport au début de l'année, les stocks de marchandises ont augmenté de 380 millions (+6,0%) à près de 6,7 milliards de francs à la fin juin. Près de 80%, soit 300 millions, de cette augmentation provenaient de l'or et des diamants.

"Au vu des turbulences dans le commerce mondial, avec l'introduction de surtaxes douanières, il est d'une importance stratégique de détenir d'avantage de stocks de matières premières", précise le groupe.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."